Skip to main content

KIKI #12 : délice citron light


Ceci est ma deuxième participation au Kikiveutkivientkuisiner. Cette douzième édition, organisée par Ninnie, nous propose de réaliser un cheesecake, or tu le sais, lecteur fidèle, j'aime les cheesecakes. Me voici donc, feuilletant mon petit Marabout consacré à ce gâteau, en train de me demander lequel réaliser, et très tentée par le Délice citron, pourtant déjà choisi par d'autres....mais pas grave, il était dit que je dévierais de la recette originale, car j'ai fait mes courses chez Lidl, une fois n'est pas coutume (ce sera certainement la dernière d'ailleurs), et impossible de trouver des sablés au citron, du St-Morêt, de la ricotta, ou même, des citrons non traités. J'aurais dû m'en douter mais faute de temps, je me suis rabattue sur des ersatzs approximatifs (tresana et fromage blanc à 20%), j'ai fait moi-même des biscuits au citron, et le lemon curd light, attendait déjà sagement dans le frigo depuis le matin.

Eh bien le résultat est tout à fait inattendu, beaucoup plus crémeux et dense que je ne le rêvais, on ne dirait même pas qu'il est une version allégée. Il porte vraiment bien son nom car il était ab-so-lu-ment délicieux! Et il accompagne à merveille le retour du soleil!

Voici donc les recettes, dans l'ordre chronologique...

Lemon curd light (vu chez Bakingsheet)

Faire chauffer 1/3 tasse (80cl) de jus de citron pressé, avec 5 cs de sucre vanillé maison (blond, d'où la couleur plus foncée, sinon rajouter 1/2cc de vanille liquide à la fin) et 1cc de zeste râpé. A part, battre un oeuf, puis y verser le jus chaud en fouettant, et fouetter encore deux minutes. Remettre sur le feu et battre jusqu'à épaississement. laisser refroidir puis mettre au frigo.

Pour la croûte (je trouve qu'on peut facilement doubler les proportions, j'ai dû rajouter des petits bouts de biscuits pour combler les trous:(

100 g de biscuits sablés (light) au citron
40 g de beurre fondu

Ecraser les biscuits puis ajouter le beurre fondu.
Répartir ce mélange dans le fond d'un moule faire cuire au four 10 à 15 min à 180°C sortir du four et baisser la température sur 140°C.

la crème

200 g de tresana léger (sorte de fromage avec une texture assez étrange)
500g de fromage blanc à 20%
100 g de sucre
3 oeufs
1 citron (son zeste finement râpé et la moitié de son jus)
150 g de lemon curd light

Dans un saladier, battre ensemble les fromages pour bien les lisser.
Ajouter le sucre puis les oeufs, un par un, toujours en battant, puis les zestes et le jus.
Incorporer ensuite la moitié du lemon curd (2 grosses cs).
Une fois que la base est cuite, verser cette préparation dans le moule et cuire environ 1 heure.
Laisser le gâteau à nouveau 1 heure dans le four, porte entrouverte.
Laisser refroidir, étaler le reste de lemon curd sur la surface du gâteau. Couvrir de film plastique et de papier alu et réserver au frais de nombreuses heures.

Comments

Entre amis said…
Un cheesecake light ? Ca m'intéresse !! Surtout si la texture et le goût restent à la hauteur. Très jolies photos !
mamina said…
C'est noté, je trouve ça parfait.
Marmitedecathy said…
Très bonne idée de faire du light, parceque sinon, bonjour les calories !
Ninnie said…
Superbe! Et quelle photo dois-je utiliser?
salwa said…
ton cheesecake est miammmm :))j'aime le citron
auré said…
Et bien il a l'air succulent ce cheesecake, et même les biscuits sont faits maison, bravo!
Débo said…
Le light qui s'ignore, j'adoooooooooore. Le citron aussi, donc ta recette ne peut que me plaire
julie said…
Merci beaucoup pour vos commentaires enthousiastes, il fera encore notre dessert ce soir, miam!

Ninnie, merci de demander, tu peux prendre la dernière photo, celle de la part!
Dorian said…
Depuis que j'ai trouvé une boîte de lemon curd laissé dans mon frigo par mes anglais échangeurs de maison à notre intension... se simple mot me met... hummm !!! alors avec ce que tu mets en dessous je suis proche de l'extase !!! fais gaffe c'est des coups à me retrouver en train de gratter ta porte à l'aube naissante en espérant une part !
Véro said…
Il a l'air vraiment délicieux... et si c'est light, ça ne peux que faire du bien! ;-)
Mayacook said…
Il à l'air vraiment très bon, le lemon curd doit tres bien aller avec le "cheese"
Elodie said…
Il a l'air terrible !

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …