Skip to main content

Happy St Patrick's Day!



Ireland enjoys a favourable reputation worldwide and is a beloved spot for backpackers and lovers of green, if misty, landscapes. The Irish are generally hospitable and love a bit of craic (fun). The land has changed rather dramatically between my first and my last visits, respectively 1995 and 2004, benefiting from an economic boom and the wealth that goes with it. Hence there are more cars, modern houses and high prices for everything, but that's nothing new for the inhabitant of the Eurozone. Still, it's worth a visit as it still has lots of charm.

This chocolate Guinness cupcake is somewhat misleading in its Valentine's attire, but that is a long story. The recipe is here, or in Feast if you own it,and if you don't, you should. I halved the proportions and ended up with 12 medium-sized cupcakes. Didn't bother to ice them. They are nice little chocolate cakes, but I am afraid they are nothing special for the chocolate cake lover, but that may be because I used 60% fat trans-free marg and a little less sugar. Nigella says a whole big cake is damp, my cakes were not damp, they weren't really dense either.

Also make sure to check out last year's beef and Guinness stew and Irish stew, as well as my soda bread recipe.

And check out Zorra's gathering of recipes for St Paddy's.

On another note, Ireland has brought the world many fine writers, from Jonathan Swift (Gulliver's Travels) to James Joyce (Ulysses), and today's Marian Keyes and Roddy Doyle.
I have recently read Roddy Doyle's latest novel, Paula Spencer, given to me by The Daddy as a Christmas present, as we both enjoy his writing, and can only recommend it. It is the follow-up to a previous novel entitled The Woman who Walked into Doors. It features Paula, a middle-aged cleaning lady, recovering alcoholic and widow of a violent husband. She struggles with her addiction and feelings of guilt (she's had four children), but with the good sense and humour of someone who loves life and is starting anew.
You can read it without knowing the first one, which as I remember it, had more pathos in it. It reflects some of the changes in Irish society that I mentioned earlier.

Comments

laurie said…
Nouveau point commune : Roddy Doyle ! Décidément ;-)
laurie said…
zut ! ai validé mon comm' sans le relire et j'vois que j'ai tapé "commune" au lieu de commun... On va donc dire qu'il faut prendre l'accent de Jane Birkin pour lire mon message précédent, comme ça, ma faute de frappe passe toute seule ;-)
zorra said…
Nein, du bist nicht zu spät! Danke fürs Mitmachen.
julie said…
Laurie, LOL! On se voit bientôt j'espère!

Zorra, vielen Dank!

Popular posts from this blog

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …