Saturday, December 29, 2012

Noël 2012

Bûche roulée chocolat noir chocolat au lait

 
Le mois de décembre s'est écoulé assez rapidement, entre cupcakes, biscotti, christmas cake puis bûche, canard and co.

Les cupcakes sont tirés d'un livre que je me suis offert comme un cadeau de Noël en avance, The Back in the Day Bakery Cookbook, de Cheryl et Griffith Day. Un joli livre gourmand un peu rétro.

Chocolate heaven cupcake
Old-fashioned cupcake, teinté de rose

Les biscotti cranberries pistaches sont tirés de Nigellissima, le dernier livre de Nigella. J'aime bien en avoir dans une boîte à croquer en cas de petit creux.


Bisctooti cranberries pistaches

Puis une recette tirée d'une fiche d'examen pour le CAP, la charlotte aux poires. Vraiment délicieuse. Je me suis un peu amusée avec mon nouveau chalumeau et mes douilles ^^.

Charlotte aux poires
Part de charlotte

 Décembre marque le retour du Christmas cake, cette année tiré du livre de Rose Bakery, la recette inclut du whisky et pas de cerises confites. Il est très bon -hyper sucré- mais j'ai un mal fou à le couper car il est si moelleux qu'il s'effrite.

Christmas cake 2012

Faute de meilleures photos, je vous montre tout de même les macarons réalisés pour les maîtresses des filles. Le très tendre et gourmand macaron au caramel au beurre et sel de Maldon (recette de Christophe Felder, qui utilise du beurre salé). Vraiment délicieux malgré son taux de sucre.

Macaron au caramel au beurre et sel de Maldon

Puis le macaron au chocolat, tiré lui aussi de Pâtisserie, l'ultime référence de C. Felder. Je ne sais pas si je les ai trop cuits ou si le cacao les rend plus durs, mais ils étaient moins tendres que les autres. Enfin, pas grave, fourrés de ganache chocolat ils sont quand même bien passés.

Macarons tout chocolat

Passons maintenant aux bûches. Armée d'un moule à cake, d'une feuille transparente pour projecteur et de scotch, j'ai bidouillé une gouttière pour faire une bûche mousse. J'ai longuement réfléchi aux parfums et aux textures pour arrêter mon choix sur : mousse aux marrons (C.Felder toujours), bavaroise poire (CAP), croustillant chocolat blanc (chocolat + gavottes émiettées), et biscuit type roulé. Le glaçage ivoire est constitué de chocolat blanc, de crème et de gélatine.

Bûche mousse sobre, avant déco

Finalement, j'ai trouvé qu'il y avait trop de mousse, et que ça manquait de chocolat.


Voici maintenant l'interlude volailler, entre deux bûches.
Cette année, le canard. Pauvre bête.  Enfin il nous a nourri pour 3 repas, donc sa mort n'a pas été en vain. Accompagné de choux de Bruxelles, de pommes de terre, de patates douces, carottes et marrons.

Canard fermier rôti

Je reviens à la bûche.
Noël ne serait pas Noël chez moi sans une bûche roulée au chocolat. Réclamée par Maya, il faut bien admettre que moi aussi j'ai préféré celle-ci. Les chats ne font pas des chiens, voyez vous. Elle m'a coûté quelque souci malgré tout. Je voulais faire la mousse au chocolat sur pâte à bombe (soit du sirop chaud sur les jaunes) mais la bombe n'a pas pris si on peut dire, alors j'ai fait une mousse classique aux oeufs crus. Le glaçage a grainé et j'ai tenté de le récupéré. Au final, c'était bon quand même.

Bûche 2012
A suivre, peut-être, une rétrospective de l'année, encore une tradition à laquelle il ne faut pas déroger...

3 comments:

kitchenette said...

Superbes réalisations (mais il faudra que j'attende d'avoir à nouveau très faim pour tester ce genre de recette, ce qui n'est pas encore le cas :-)

julie said...

Merci! Je ne sais si je dois te souhaiter d'avoir très faim ou non? En tous cas, la saison ets désormais plutôt à la légèreté, détox, tout ça ;)

maigrir cachets said...

Merci Julie ;)