Skip to main content

Cooking for Mr Latte

Ce livre n'est pas récent, je l'ai découvert par hasard en googlant un gâteau au chocolat et buttermilk, et en tombant sur le blog d'Estelle, qui avait fait une recette de gâteau tirée de cet ouvrage.

La particularité de ce livre est qu'il n'est pas un cookbook comme les autres puisqu'il s'agit d'un feuilleton décrivant, entre autres, la relation entre l'auteure, journaliste gastronomique, passionnée de bonne chair, et celui qui devint son époux, épris de mets plus terre-à-terre (pizza et bière). Mais pas seulement, on y apprend aussi les inconvénients de son métier, même s'il faut bien avouer que je l'envie plus que je ne la plains, on y découvre sa famille et ses amis, on a un aperçu de la chic vie new-yorkaise. A tel point qu'entre les mondains, les rendez-vous à l'aveuglette (blind dates) et une robe Prada, on se croirait parfois dans Sex & the City. Mais chaque court chapitre est suivi des recettes dont il est question auparavant, que ce soit les macaroni au fromage de sa grand-mère, le canard au gingembre de sa belle-mère ou encore des recettes de grands chefs, or, les aficionados de SATC savent bien que Carrie Bradshaw n'utilise jamais sa cuisine. Pour la centaine de recettes, il n'y a aucune photo, mais les conseils d'un fin gourmet.

Ce qui m'a déplu, c'est le snobisme avec lequel il lui faut des ingrédients ultimement parfaits, "ne faites pas cette recette hors saison, si vous n'avez pas de tomates mûres", "si vous faites cette recette sans tel ingrédient, ne dites surtout pas d'où vous la tirez", elle a du mal a concevoir que son boyfriend commande des latte après le dîner car tout le monde sait qu'un café au lait ne se boit plus après 11h (n'est-ce pas), c'est l'une des raisons pour lesquelles la relation commence mal...

Mais, faute avouée ("Call me a snob! I am one." p.25) est à moitié pardonnée. Et au fil des chapitres, on perçoit ses propres défaillances, et comme on a tout de même une passion et des points communs, on la trouve attachante.

Cooking for Mr. Latte, Amanda Hesser, chez Norton.

A propos de livres anglais, il y a une nouvelle librairie anglophone sur Metz, tenue par une dame sympathique : Atout Lire, rue Mazelle (du côté du centre ville).

A suivre, deux recettes tirées du livre...

Comments

pascale said…
Tiens c'est drôle car une amie me parlait de ce livre pas plus tard que mardi. Je suis très tentée, merci pour ton billet très objectif.
julie said…
Je suis sûre qu'il te plaira, car si on aimes cuisiner, on aime ce livre!
la sieste said…
Je ne connaissais pas, j'irai le feuilleter demain, car ta critique donne vraiment envie, pas comme de la promo!
pascale said…
J'ai craqué. C'est vrai qu'au delà du coté très New Yorkais que je ne connaitrais surement jamais et des restaurants dont elle parle que j'ai peu de chance de fréquenter un jour, l'auteure est très attachante et j'aime beaucoup le livre. Je n'ai pas encore fini car je le déguste commme un dessert.
Ce livre donne très envie de cuisiner.
PS : le chapitre sur ce qu'elle emporte quand elle voyage en avion est assez édifiant.

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …