Skip to main content

Les cupcakes vegans vont dominer le monde


C'est le titre traduit approximativement de ce livre, que je viens de recevoir, car le Papa doit souvent se déplacer pour son travail et il me ramène des petits cadeaux ayant trait à la cuisine, livres, magazines, accessoires, etc.
Vegan Cupcakes Take Over the World (ou VCTOTW pour les initiés) est un ouvrage de deux nénéttes de Brooklyn, végétaliennes militantes et un peu punk, mais qui aiment la cuisine, comme quoi ce n'est pas mutuellement exclusif. Il est très bien fait, drôle, ludique, avec des recettes vraiment intéressantes, et, bonne nouvelle, pas seulement pour les mangeurs d'herbes. Les cupcakes sont de petits gâteaux de la taille des muffins, et souvent décorés outrageusement. Ici, on trouve de tout, des brownies, des gâteaux au beurre de cacahuètes, au thé matcha, à la fausse confiture de lait, fourrés mousse noisette-moka, glacés au chocolat, à la fausse crème au beurre parfumées de différentes façons, etc. etc. Une mine.
J'admire les végétariens de toutes espèces, car personnellement j'ai essayé de me passer de viande et de poisson (et croyez-moi pour ce dernier, c'était sans grand mal)pour des raisons éthiques, mais pas tenu bien longtemps (8-9 mois). Il faut dire que depuis toute petite j'aime ça, et même si je n'en mange plus tous les jours, impossible de faire une croix dessus définitivement. Cela dit, j'aime l'idée de pouvoir faire des pâtisseries autrement. Qui dit zéro oeufs, dit aussi moins de cholestérol, etc.

Ca fait un moment que je le voulais et du coup je n'ai pas traîné avant de réaliser ma première recette. Il s'agit de la recette de base (golden vanilla cupcakes) surmontée d'une généreuse couche de mousse au chocolat "sans" à base de tofu soyeux. Si, comme moi, vous détestez le tofu sous toutes ses formes, rassurez-vous, on ne le sent absolument pas. Il permet d'obtenir une mousse ferme, presque comme de la truffe, avec un minimum d'efforts, et bien sûr, sans oeufs (aussi très pratique quand on est enceinte).

Voici le tofu (acheté chez Delhaize au rayon japonisant) :


Sans plus attendre, la recette des cupcakes vanillés:

25 cl de lait végétal
1 cc de vinaigre de cidre (ou neutre)
180g de farine
2 cs de maïzena
3/4 cc de levure chimique
1/2 cc de bicarbonate de soude
1/2 cc de sel
8 cl d'huile végétale
150g de sucre en poudre
2 1/4 cc de vanille liquide

Préchauffer le four à 180°C. Placer des caissettes en papier dans des moules à muffins.
Mélanger le vinaigre au lait et laisser de côté quelques minutes. Ajouter ensuite le sucre, l'huile et la vanille. Mélanger puis y tamiser la farine, levure, bicarbonate et sel. Mélanger jusqu'à disparition des gros grumeaux. Verser aux 3/4 des moules et enfourner pour une vingtaine de minutes. Laisser refroidir complètement sur une grille.
Mousse au chocolat sans :
la moitié d'un paquet de tofu soyeux, soit environ 175g, égoutté
2 cs de lait végétal
1 cs de sirop d'agave
1/2 cc de vanille
180-200g de chocolat noir à dessert

Passer le tofu au blender avec le lait, le sirop et la vanille. Faire fondre le chocolat. Attendre qu'il soit tiède pour l'ajouter dans le blender. Mixer jusqu'à incorporation. Laisser prendre au moins une heure au frigo. Sortir et laisser 10 minutes avant de décorer.

The cupcakes tout nus après cuisson :



J'ai essayé de faire de jolies volûtes de mousse avec un sac de congélation (voir photo 1), puis avec ce kit vintage offert par des amis à la naissance de Maya, sans plus de succès :


Pour finalement étaler le tout tant bien que mal :

Mais pas grave, l'important c'est le goût, et je peux vous dire que ces cupcakes étaient delicious! Ils tromperaient n'importe quel omnivore, et feraient bonne figure que vous ayez invité des végétariens ou non.

Comments

Bea / OW said…
Hello,

J'ai été omnivore pendant 21 ans, avant de devenir végétarienne pendant 12 ans puis j'ai franchi le pas du végétalisme où j'entame ma 4ème année, et pourtant je viens d'une famille allemande où l'on avait de la charcuterie et du fromage même au petit dèj', imagine.
Moi aussi, je pensais "j'aime trop ça pour m'en passer" mais est-ce que ces petits morceaux de souffrance valent un coup de fourchette et de digestion alors qu'il existe maintenant des simili-carnés végétaux à tomber raide dingues ?
Si ce n'est pas "pour les animaux", ce sera certainement "pour l'environnement et l'écologie" que l'humain réduira sa consommation d'animaux ou deviendra végétarien.

*********

En tout cas, merci de faire découvrir ce livre très sympa qui pourra donner envie aux gens de donner du pep's à leur goûter.

Les cupcakes, je les connaissais depuis mes séjours aux States, mais honnêtement rien ne vaut les cupcakes "maison" : y'a tout plein d'amour et de bonne choses dessus.

Pour la crème, on n'est pas du tout obligé d'utiliser du délicieux tofu soyeux. Dans certaines petites villes, c'est quasi impossible de tomber sur un paquet. Une crème "à la margarine" ou une pâte à sucre peut aussi faire l'affaire.
Perso, je décore les miens à la pâte d'amande.

Bonne continuation,
Béa
julie said…
Merci pour ton message Béa.
Je crois que chacun doit décider en son âme et conscience ce qu'il doit ingérer ou non.

Tu as raison, les cupcakes sont délicieux quoiqu'on mette sur le dessus. Dès que j'aurais testé d'autres recettes (sans tofu!) je les mettrai en ligne.
Marysia said…
Ces cupcakes ont l'air exquis, j'ai découvert le tofu soyeux il n'y a pas longtemps et depuis j'en mets partout, c'est très pratique aussi bien pour les quiches, tartes, gâteaux que les crèmes, clafoutis, bref, vive le tofu !
les chéchés said…
je suis une toute nouvelle végétarienne, mais toutes ces recettes encore plus saines (et plus simple, parce qu'elles montrent bien comme on peut se faire plaisir même quand il n'y a plus d'oeufs dans son frigo) me plaisent beaucoup... en plus, ils sont terriblement jolis tes cupcakes, et beaucoup plus appétissants que recouvert d'une épaisse couche de beurre archi sucrée...
merci, donc, pour cette recette que je me ferai un plaisir de tester bientôt...
ninou77 said…
Merci pour cette recette qui me tente bien car nous n'avons pas toujours des oeufs dans le frigo (c'est la maizena qui le remplace?).
Je me pose souvent des questions sur le fait de devenir végétarien ou de ne plus consommer de viande.... mais à voir d'où vient le lait végétal (de soja ou d'amande?? Non parce que lorsque je pense soja, je pense aussi OGM...
Mais super ce blog et je repasserai(;)

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …