Thursday, January 17, 2008

Celui où je faisais des recettes de blogueuses


On dirait le titre d'un épisode de Friends. Mais hier, lors de la meme journée, je parvenais à réaliser deux recettes tirées de deux blogs que j'aime bien fréquenter.

Tout d'abord, une recette devenue un classique : le pain de campagne de Murielle alias Samania. Très tentant avec sa belle croûte digne d'une boulangerie, dorée et craquante. Si ma mie n'est pas aussi aérée, je blâme l'usage de farine de seigle complète, ainsi que le fait d'avoir pétri trois fois, car ma deuxième levée était trop longue et je craignais de me retrouver avec une mie trop mousseuse. La technique de cuisson dans un four très chaud, dans lequel on pose un récipient d'eau, aide la croûte à devenir bien croustillante.

La seconde provient de chez Tuyau de Poele/delphine. Il s'agit d'un velouté de topinambours aux St-Jacques. Un soupe au goût délicat et agréable. Pour les novices en topinambours, voilà à quoi ils ressemblent dans toute leur splendeur de légumes oubliés-ressortis du placard pour les bobos en goguette (trois 50 le kilo, c'est pas du légume populaire, ça).
Pour les éplucher, couper les bosses, et éplucher les plus grosses par la suite.
Le topinambour n'a pas un goût aussi affreux ques son extérieur pourrait le faire croire, cru, c'est un peu comme le chou-rave, un goût de radis sans le piquant, frais et croquant. Cuit, encore un peu comme le chou-rave, et en se concentrant, on devine le parfum, très subtil, d'artichaut, qui lui vaut son appellation d'artichaut de Jérusalem, comme en anglais.

Récapitulons:



voici le pain juste avant la cuisson

une fois cuit


tranché

les topinambours avant

les memes après égalisation

le velouté

4 comments:

barbinou said...

Quand j'ai lu le titre j'ai tout de suite pensé à Friends, ah nostalgie !

Murielle said...

Contente de voir que ce pain de campagne continue son "voyage".
J'ai, quant à moi une liste impressionnante de recettes à tester qui ne cesse de s'allonger!

Flo Bretzel said...

Bien envie de tenter ce pain de campagne moi aussi, je crois qu'il va poursuivre sa route vers Munich...

gourmandelise said...

Ton pain est superbe. Bonne continuation et n'hésites pas, si tu veux, à venir faire un tour sur mon blog.