Saturday, September 22, 2007

Faire manger l'immangeable

J'exagère un peu, mais pour le Papa, par exemple, le chou-rave, ou kohlrabi, c'est immangeable. Je n'ai jamais trop compris pourquoi, mais par peur de le faire blémir, je n'en ai jamais acheté en Allemagne, où on le trouve partout toute l'année, et où il est aussi commun que, euh, la choucroute en sachet. Un jour, j'en ai mangé chez sa mère pourtant, c'était très bon. Et sa soeur me l'a fait goûter cru, aussi super. Les goûts et les couleurs, franchement...
Pour les ignares, voici une photo. On peut parfois l'acheter avec ses tiges, mais que faire des tiges?
Cru, il a le croquant juteux de la pomme, en moins charnu (comme les poires nashi en fait), et un petit goût de radis très doux.
Cuit, c'est plus délicat à cerner, car le goût s'estompe, à moins peut-être de le cuire longtemps à l'eau...je ne sais. En tous cas, la fois où je l'ai apprécié chez Oma (la grand-mère outre-Rhin), il était cuit dans de la crème avec des lardons, alors évidemment, allez-vous dire, comment ne pas l'apprécier, je mangerais même des salsifis de cantoche si on les noyait sous la crème et les lardons... mais ajoutez-y du parmesan et là, ça en devient presque décadent.

Chou-rave pour un débutant curieux
1 beau spécimen fraîchement récolté chez le primeur (à défaut, en GMS)
3 cc de crème épaisse
une petite poignée de lardons
un peu de bouillon en poudre

Eplucher, et détailler le chou en bâtonnets. Les mettre dans une casserole avec un fond d'eau, un peu de sel et une pincée de bouillon. Ajouter deux cuillérées de crème, remuer et couvrir. Laisser cuire à petits bouillons jusqu'à ce que le jus s'épaississe et que les morceaux de rave soient attendris mais avant qu'ils ne soient mous. Al dente, quoi.
Faire dorer les lardons dans une poêle sans matière grasse. Les verser dans la casserole avec une cuillérée de crème. Servir poivré et parsemé de parmiggiano fraîchement râpé.

4 comments:

Eliflo said...

Jusqu'à ce que je lise ton papier, le chou-rave était un mystère pour moi. c'est vrai que joliment accompagné comme ça, ça doit être fameux. Et nature?

mayacook said...

Il m'intrigue ce chou mais je n'en ai jamais trouvé

Lolotte said...

J'avoue que je n'en n'ai jamais cuisine moi-meme mais c'est effectivement tres bon!

Mitch said...

je n'ai jamais tester, mais pourquoi pas ta recette me donne envie.