Skip to main content

Bill de retour avant les fêtes

Bill Granger, dont je vous ai déjà parlé, et dont les livres ne sont pas, à ma connaissance, traduits en français, est de retour avec un livre intitulé Holiday. Pas holiday comme les vacances, mais holiday comme dans fêtes/célébrations.

Sur un concept se rapprochant de celui de Feast, de Nigella, le beau Bill passe en revue toutes les occasions de faire la fête, ne serait-ce que pour accueillir l'automne par exemple, et les recettes qui vont avec.

Laissant un peu derrière lui les recettes plutôt ensoleillées (il est australien), la plupart des pages sont consacrées à des ambiances plus automnales, voire hivernales, -avec même un soupçon de French touch- que dans ses livres précédents. D'ailleurs, le livre est conçu comme le dernier, même type de format et beaucoup de photos, ils sont donc de faux jumeaux, l'un étant consacré au quotidien (Every Day), l'autre aux jours de fête.
Cela dit, la signature de Bill est bien présente, les recettes sont plutôt faciles, rapides et pleines de saveur, sans pour autant être trop riches.

Voici un échantillon de ce que j'ai déjà testé...


Poulet poché sur riz au gingembre et sésame.
Juste de l'oignon sauté, du gingembre et de l'ail, du riz cuits dans du bouillon et sur lesquels on pose des tranches de blancs de poulet. Servi avec de la sauce soja, des oignons verts et du piment frais. Un plat rapide et délicieux pour soirs de semaine, et plutôt sain.

Rigatoni à la saucisse et à la roquette. Pas sans rappeler une certaine bolognaise blanche goûtée et approuvée l'année dernière. Prendre de bonnes saucisses, bien sûr...

Et puis cette fabuleuse soupe aux carottes. Réalisée dans le livre avec des panais, pas trop communs par ici, mais en remplaçant un légume-racine par un autre, on ne se trompe pas trop. Et puis, une substitution en appelant une atre, j'ai pris de la pâte de curry madras au lieu du korma préconisé. Je la referai souvent cet hiver, car elle était vraiment délicieuse, épicée, revigorante et rend les carottes sexy, ce qu'elles ne sont pas d'habitude, enfin, je trouve, surtout dans leurs petites barquettes plastiques au supermarché. On les prend plutôt par pitié, mais là, non, vous les verrez sous un autre angle.


Soupe de carottes au curry (adaptée de Holiday)

1 cs d'huile végétale
2 oignons hachés
2-3 cs de pâte de curry (korma ou madras)
1 kg de carottes, pelées et coupées en tronçons d'un cm
1,3l de bouillon (poule ou légumes)
15cl de lait de coco
2cs de coriandre fraîche hachée

Faire chauffer l'huile dans une cocotte et faire revenir l'oignon. Quand l'oignon est tendre, ajouter la pâte de curry et laisser cuire 1-2 minutes. Ajouter les carottes, le bouillon, du sel et poivre. Amener à ébullition, puis couvrir, baisser le feu et laisser mijoter 20-30 minutes. Quand les carottes sont tendres, mixer la soupe, puis ajouter le lait de coco et faire chauffer sans bouillir. Servir avec la coriandre. Et ici une tartine de tomates, jud (une charcuterie luxembourgeoise de type jambon fumé) et chèvre gratinée. Un soûper de prince.

Comments

Grand Chef said…
Comme je suis dans les soupes, je garde ta dernière proposition, et puis effectivement c'est pas tous les jours qu'on rend les carottes sexy!

Sinon, je viens de passer à moment à rêver en regardant les photos de ton voyage en Italie, c'est étourdissant!!
Wahou, super appétissant! Tout me plaît!

Bises,

Rosa

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …