Friday, August 18, 2006

Le brownie végétalien en français dans le texte...


J'adore les brownies, mais bon, malheureusement ils sont affreusement calorifiques, surtout lorsqu'ils sont vraiment bons.

Ils sont apparus en France il y a une vingtaine d'années, petites crottes emballées individuellement et vendues en supermarché, remember? Puis les recettes se sont mises à fleurir dans les magazines et les livres. Ma première, je l'ai trouvée dans un vieux 20ANS, puis, Laurent, un camarade de lycée, me faisait saliver avec sa recette, très authentique (à peine cuite), et je ne dévoilerai pas ici ce que j'ai dû faire pour l'obtenir (mais non, je plaisante!).
Puis, bien plus récemment, j'ai découvert Nigella et sa recette (HTBADG et Feast), et plus récemment encore, l'incomparable et imbatable recette de Nigel Slater, voir ici.

Ces jours derniers, j'étais à la recherche d'une recette allégée mais néanmoins mangeable , et je suis tombée sur ça. Eh c'est en faisant la recette que je me suis rendue compte qu'elle était 100% végétalienne, sans oeufs ni produits laitiers, car en terminant je me suis aperçue que j'avais oublié les oeufs, mais non, elle n'en comportait pas! De la purée de pruneaux remplace le beurre...
Excusez les mesures en tasses, j'avais pesé les ingrédients, mais j'ai perdu mon papier...

Purée de pruneaux :
10 gros pruneaux dénoyautés, que l'on recouvre de 220ml d'eau bouillante, on laisse reposer une trentaine de minutes avant de mixer


Super fudge low fat brownies

3/4 tasse de farine complète
1/2 farine blanche
2 cs d'arrowroot (j'ai mis de la maïzena)
1 tasse de cacao type van Houten
1/4 tasse de cassonnade foncée
1/4 tasse de sucre blond
1 cc levure chimique
1/2 cc de bicarbonate de soude
1/2 cc sel
3 cs huile végétale
1 tasse de sirop d'érable (j'en ai mis un fond, puis dilué du golden syrup avec de l'eau chaude)
1/3 tasse de purée de pruneaux
2 cs d'eau
2 cc de vanille liquide
1/2 tasse de pépites de chocolat
1/3 tasse de noix (pas mis)

Préchauffer le four à 180°C.
Tamiser les ingrédients secs dans un bol. Dans un autre bol, fouetter les ingrédients humides ensemble. Mélanger le contenu des deux bols ensemble jusqu'à ce que le mélange soit fluide. Ajouter les pépites et les noix. Mettre dans un moule rectangulaire préparé et cuire 17-18 minutes. Un cure-dent enfoncé doit ressortir humide mais pas gluant. Laisser refroidir puis mettre au frigo.

Pour tout vous dire, ce brownie, à l'arrière-goût dû sans doute à l'absence d'oeufs et de beurre, se laisse déguster de préférence accompagné de glace, comme ici
ou trempé dans un chocolat chaud plutôt que seul.

9 comments:

Belleble said...

Cette recette est intéressante ! Je la note !
A mon avis, ce n'est pas la purée de pruneau qui remplace la farine, mais l'arrow-root.

kitchenette said...

Et alors, tu ne dis pas si c'était bon?

julie said...

Belle, la purée de pruneau remplace le beurre en partie, comme indiqué!

Kitchenette, dans ma dernière phrase, je précise que tout seul, c'est moyen, mais parfait avec une glace ou un chocolat!

Fabienne said...

Elle est géniale ta recette, j'ai qu'une hâte la tester !

Alhya said...

donc, si je résume tu récupères les calories avec la glace?? lol! ça m'intrigue les pruneaux, en plus, c'est bon pour le transit: à tester ;-)

Adèle said...

Ca fait en tout cas un beau dessert tout chocolat!

Miss Tiny said...

En tout cas, d'apparence, on dirait un brownie traditionnel... Moi, le blème c'est pas forcément d'en manger qui me fait grossir... le simple fait d'y penser suffit!!! ;-D
Bizzzz.
Alexandra

Dorian said...

Je crois que je vais encore en rester à la recette de Nigel Slater que tu nous avais donné il y quelques temps... et d'ailleurs je viens d'acheter le dernier bouquin (un peu ruineux...)!!! et c'est... encore mieux que d'habitude !

julie said...

Fabienne, merci!

Alhya, t'as tout compris;)

Alexandra, je connais bien ce problème...

Dorian, au niveau du goût, tu as bien raison;