Saturday, May 20, 2006

Laissez tomber vos recettes de brownies, voici le brownie classé X



Ami(e) lecteur/trice, si tu m'es fidèle, tu ne peux t'empêcher de remarquer que ô miracle, j'ai publié une photo! Yes! Je suis de retour sur les lignes à haut-débit de l'adsl intergalactique....mais je m'emporte tellement ma joie est grande:D

Permets-moi d'expliquer pourquoi cette recette est à réserver aux adultes.

En fait, c'est plutôt par sa forte teneur en cacao et par sa richesse que je l'explique, je doute que les enfants en raffolent, mais que sais-je? De plus, une bouchée et on est accro, quitte à se rendre malade, car bien sûr, si on ne croit plus au Père Noël, on sait bien qu'un gâteau aussi bon ne peut être qu'une bombe à calories! Et qu'autant de beurre finit par plomber douloureusement le foie!

Mais là, tu te dis, qu'est-ce qu'elle raconte, les brownies ça se mange au carré, et tu as raison, mais je refêtais mon anniversaire avec mes parents, j'ai donc réalisé la recette dans un moule rond, découpé le bord et pimpé un peu le tout pour le rendre festif. Comme ça, il passe pour un fondant.

La recette est celle de Nigel Slater, dont j'ai déjà vanté les mérites mais qui n'est malheureusement pas traduit en français. Il la nomme lui même sa recette aux 24 carats, voire "my very good brownie recipe" (je ne traduis pas, je pense que même avec le plus petit bagage en anglais c'est compréhensible). Il a raison de se flatter, une seule bouchée de ce pur délice et on se pâme (food porn, food porn!!).

La particularité du brownie : la croûte qui se forme en surface et sur les bords, le moelleux du coeur, il est impératif de ne pas trop le cuire, qu'il tremblotte un peu au milieu quand on le sort du four. S'il passe la nuit au frigo, il devient dense et fudgy, càd bien fondant. On peut le déguster à la cuillère à même le moule, c'est bien aussi.
Sur la photo il est accompagné d'une crème anglaise maison avec de la vanille de la Réunion (ou de l'île Maurice) ainsi que d'une tentative un peu ratée de faire des croustillants aux pistaches.

Place à la recette...

300g sucre blond
250g beurre
250g chocolat (70 %)
3 gros oeufs plus 1 jaune
60g farine
60g cacao en poudre non sucré
1/2cc levure

Préchauffer le four à 180°C.

Battre le beurre et le sucre en pommade à l'aide d'un mixeur de préférence, pendant plusieurs minutes.

Réserver 50g de chocolat, et faire fondre le reste au MO ou au bain-marie. Concasser le reste en petits éclats.

Casser les oeufs dans un bol et les battre un peu.
Dans un autre bol, tamiser la farine, la levure et le cacao.

Ajouter les oeufs en filet au mélange beurre-sucre.

Là, il conseille de ne plus utiliser le mixer, à vous de voir : ajouter le chocolat fondu et en morceaux. Puis, délicatement, la farine.

Verser dans un moule préparé et cuire 30 minutes. Le gâteau doit avoir monté un peu et sera plus mou au centre que sur les bords. Insérer un cure-dents ou une fourchette, la pâte y collera mais ne doit pas être crue. Si c'est le cas, remettre un peu au four en surveillant de près. Le brownie durcit un peu en refroidissant donc pas de panique.

13 comments:

Kobayashi said...

Julie mon amie,

quel bonheur de te retrouver sur ce merveilleux blog.Je suis rassuré, car les mauvaises langues disaient que tu étais partie surfer sur un lac de la région des Dombes, dans le Bresse, en pleine frénésie de grippe aviaire, un canard sauvage accroché à ta planche.D'autres encore te voyaient partie enseigner ton immense culture gastronomique dans les kibboutz moyen-orientaux. Ton nom serait même apparu sur les listaings truqués de l'affaire Clearstream -en raison de tes accointances avec la pègre luxembourgeoise. Quant à moi, serain et tranquille, ayant appris par "Bild" que je ne ferais pas partie des 23 joueurs allemands retenus pour le Mondial de juin -ma demande de naturalisation a été perdue par le consulat de Corée du Nord-, je suis en plein doute. En effet, mon projet de CDE a été retoqué par l'UMP, alors qu'il annonçait une révolution sociale profonde au sein des structures figées et archaïques de notre société. je m'explique, avant que tu ne t'endormes sur ton clavier de Commodore: le CDE (ou contrat dernière embauche) avait la particularité de proposer un CDD de 98 mois non renouvelables pour les plus de 80 ans, sans distinction de sexe ou de religion. A son terme, ni indemnités,ni sécurité sociale, ni couronne mortuaire: juste le plaisir d'avoir servi son pays jusqu'au bout, en permettant au passage de régler la question des retraites, des maisons de retraites,des problèmes liés à la vieillesse, aux services gériatriques surchargés de vieux malades et fatigués, végétant en espérant juste mourir APRES "des chiffres et des lettres". Bon, j'étais enthousiaste et motivé, mais on m'a fait sagement comprendre que j'étais, euh, trop en avance sur mon époque, que les gens n'étaient pas prêts.Bref, le CPe enterré, il n'y aura pas de CDE, et moi aussi, comme ton, hum, gâteau, je suis tout fudgy, tendance loose intégrale. Bon, je te laisse, je participe ce soir au concours de sosies de Jean Paul Belmondo (ou alors c'est Tony Blair, je ne sais plus). Bien à toi mon amie, my friend from Moselle (ou que ce soit).

Kobayashi said...

Julie mon amie,
Encore sous le choc de l'annonce de la blessure à la tête de Keith Richards tombé d'un cocotier, je me suis permis une grosse faute d'orthographe dans mon 1er message:
je voulais dire "serein" et non, euh, ce que j'ai écrit. si tu es encore capable de te soulever du canapé où je t'imagine vautrée comme une larve fatiguée et overdosée au cacao hardcore après tes brownies porno, je te prie de m'excuser pour ce français de 3è zone. Bon, je te laisse en paix mon amie, je viens de faire tomber mon bridge dans la fosse sceptique de mon voisin. Bien à toi -Kind regards as you say to your friends.

domesticgoddess said...

Salut, Julie! Tu me manquais ;)

P'tain, je veux une tranche de ton brownie! Miam miam. J'adore aussi la décoration, c'est très mignon.

xxxx

kitchenette said...

Il a l'air Xtra, moi, je n'ai jamais encore fait de brownie de ma vie, mais si j'en fait un un de ces jours, ce sera celui-ci!

Kobayashi said...

Julie mon amie,
Eh oui, je suis déjà debout! Il faut dire que j'ai eu un problemo de bonne heure ce matin. tiens-toi bien mon amie préférée (car unique)une femme (F.E.M.M.E) a frappé à ma porte vers cinq heures this morning (yes my friend, I speak a very good english too): donc, je reprends, elle frappe à ma porte. ni une, ni deux, comme Jean Claude Dusse dans les bronzés au ski, je bondis du lit en criant "une petite minute, j'arrive" tout en suçant une pastille de menthe et en me plaquant les cheveux à l'eau sucrée (because je n'ai plus de gel
Casino)et je fonce vers la porte, en essayant d'oublier que j'ai laissé mon appareil dentaire dans mon verre avec son Stéradent):Hélas, fin des illusions, c'était juste ma voisine de 77 ans qui venait me dire que son mari avait eu un infarctus sur son Stairmaster. je l'ai rassurée (il était vieux, anyway)en lui offrant une Chicorée et en appelant Roc eclerc en PCV.
En fait, je t'écrivais juste pour te demander une précision: Nigel slater est-il un cousin éloigné de AC Slater alias Mario Lopez de "sauvés par le gong"? Tu t'en souviens sans doute, tu devais toi aussi regarder, sous l'oeil amusé et protecteur d'un grand frère viril et imberbe, sûr de son charme et doté d'une intelligence supérieure à la moyenne, cette série dans laquelle Mario aka Slater, portant fièrement la coupe mulet (et frisée!), rivalisait avec Zack Morris pour séduire les trois bimbos principales, toujours suivies de près par l'inénarrable Screech Powers, petit cousin de Bez des Happy Mondays? si tu as la réponse, merci de me sortir d'un doute tenace. Bon, je te laisse, je vais faire un safari photo à Guantanamo. Bien à toi mon amie.

julie said...

Kitchenette, crois-moi tu ne seras pas déçue!

DG, toi aussi tu me manquais, je vais essayer de t'envoyer un email!

Koba, merci de venir bourrer mes pages de tes commentaires toujours aussi passionnants. Je ne suis pas sûre du tout que N. Slater soit parent avec un personnage fictif de Sauvés par le Gong!

Marmitedecathy said...

Tu as changé lo look de ton blog, je vois. Merci pour cette recette qui m'a l'air super bonne bien que porno.
Et merci à ton ami Koba de ses commentaires qui m'ont bien fait rigoler

julie said...

Cathy, je préfère ce look mais j'ai qq difficultés techniques...

Koba est en effet hilarant! J'attends toujours ces récits avec une grande impatience;)

Dorian said...

Bien et voilà des photos ! et en couleurs en plus !!! bon sinon j'ai failli râler en disant que effectivement les traductions... faudrait que... et puis non finalement comme ça au lieu d'acheter des livres je viens prendre les recettes testées chez toi !

Thalie said...

ah, ah... classé X mais ça m'intéresse fortement !!...
à noter de toute urgence !!
merci Mamzelle Julie

julie said...

Dorian, les amis sont là pour ça : se passer les recettes, à moins que leurs amis ne soient eux aussi des acheteurs compulsifs pas raisonnables :D

Thalie, essaie, mais ne diminue pas trop le beurre!!!

Celine said...

Ca fait plaisir de te relire et de redécouvrir tout les petits délices que tu nous proposes ! Ce brownies doit etre à tomber !!! Miam !

julie said...

Merci Céline, et en effet, il est à se damner!