Sunday, January 01, 2006

Les lentilles porte-bonheur et la buche chocolat-caramel


En Italie, on mange des lentilles pour fêter la nouvelle année car elles sont sensées apporter la richesse : leurs petits grains ronds symbolisent autant de pièces d'or. (Voirici pour quelques traditions du Nouvel An) C'est un plat chaud et qui tient bien au corps, idéal par ces frimas. Leur partenaire idéal est le porc salé et/ou fumé, c'est donc pour acheter de bonnes saucisses fumées lorraines que j'ai bravé la foule surexcitée du meilleur boucher de la ville (à mon avis) le 30 décembre, alors que les autres achetaient des pièces de viande plus nobles (rôti de veau, foie gras, etc.). Sans recette! j'ai jeté quelques ingrédients dans ma cocotte en fonte, qui est en passe de devenir ma gamelle favorite (avec le peposo,le ragoût de Nigel Slater).

Saucisses aux lentilles (4 portions)

un mug plein de lentilles vertes
deux mugs et demi d'eau
un demi-oignon haché
deux gousses d'ail entières
trois carottes en rondelles
trois pommes de terre en rondelles
une feuille de laurier
du bouillon en poudre
quelques grains de poivre
deux saucisses fumées

Il suffit de laisser cuire le tout une heure environ à petits bouillons en vérifiant que ça n'attache pas.



La bûche chocolat-caramel est inspirée de celle proposée par le Cuisine Actuelle de décembre qui s'est glissé dans mes souliers à Noël. Mais comme je n'avais pas de caramels mous, j'ai fait un caramel moi-même, et le goût s'en est trouvé assez puissant, plus qu'avec des caramels achetés je suppose. De plus, je l'ai glacée avec le reste de ganache malaxée avec du sucre glace pour la tenue. Enfin, elle est plus petite car nous n'étions que deux.

Bûche pour deux ou trois

5 cs sucre roux en poudre
75g de chocolat noir haché
15-20cl crème liquide
une noix de beurre

Faire caraméliser le sucre, y ajouter le chocolat, puis la crème et le beurre. Laisser cuire en tournant jusquà ce que les morceaux de caramels soient à peu près fondus de nouveau. Laisser refroidir à température ambiante.

2 oeufs
60g de sucre poudre
60g de farine
2cc cacao

Battre les blancs en neige, puis y ajouter le sucre, ensuite les jaunes, la farine puis le cacao. Etaler sur un papier sulfurisé et mettre à 200°C pour quelques minutes. Retourner la pâte cuite sur un torchon humide, rouler et laisser refroidir ainsi.

Badigeonner le gâteau déroulé de ganache, le rouler. Couper les extrémités. Mélanger le reste de crème à un peu de sucre glace tamisé (environ deux cuillères à soupe), poser les morceaux coupés dessus et glacer le tout. décorer à la fourchette et remettre au frais jusqu'au moment de servir.

3 comments:

Mimosa said...

je perpétue également cette tradition et on me prend souvent pour une folle quand je mange des lentilles pour le premier janvier!!

dumè said...

zut et flute !
j'ai oublié c'te année !
mimosa, tt pareil que toi, on se demande de quelle planète je viens ; alors je les sers en mini portions en amuse-bouche ;

laurent said...

voilà un magnifique plat de saison et tellement délicieux. C'est malin, j'ai faim maintenant ;-)