Skip to main content

Gaufres coeurs - Lilyhammer Vafler

Lilyhammer Vafler


Misère, le temps passe, et j'ai cuisiné des tas de choses mais pas eu beaucoup de courage pour écrire quoi que ce soit. Merci à ceux qui ont voté pour moi aux GBA et bravo aux gagnants. Je me doutais bien que je n'allais pas gagner mais on peut rêver -en fait je voulais aller à Paris aux frais de la princesse voilà tout.

Mi-novembre et le froid s'installe peu à peu sur la Grande Région. Une autre fois il faudra que je vous raconte mon court séjour à Amsterdam et Utrecht pendant les vacances de la Toussaint, tout ça pour voir Morrissey en concert. Le vélo, les stroopwaffels, les canaux, les marchés aux puces quotidiens, je me verrais bien habiter là-bas... enfin, on peut rêver, là encore ...

Eté indien Amsterdam 


Les gaufres, ah, oui, revenons-y. Pour les gaufres classiques, modèle rectangulaires, j'ai testé il y a peu cette recette et vraiment, elle est parfaite, je pense que je n'en ferai plus d'autres. Sinon, l'inspiration pour ces gaufres en coeur vient principalement de la série Lilyhammer, avec Steve Van Sandt, qui passe en ce moment sur arte. Sorte de Sopranos en exil en Norvège, que je vous conseille vivement de regarder, pour tous les nostalgiques des Sopranos et ceux qui aiment les décalages culturels loufoques.

Bartrenger Waffel


Pourquoi? parce que la chef de la police locale doit s'occuper du ravitaillement des skieurs de fond et teste des recettes de gaufres, l'une à la levure et l'autre aux pommes de terre, alors que son collègue suspecte le personnage principal d'appartenir à un réseau terroriste. Et donc les Norvégiens utilisent des gaufriers en forme de coeur. CQFD.

Gaufres coeurs


Mais l'autre raison qui m'a poussé à m'en acheter un, alors que l'on me condamnait à mettre mon vieux Tefal au rebus en cas de nouvel achat, qui, je le précise, ne fait pas seulement des gaufres mais aussi des croques, c'est aussi qu'en Allemagne les coeurs sont traditionnels. Mais là, alors que j'ai probablement perdu la plupart des quelques lecteurs vaguement intéressés par la recette mais moyennement par mes élucubrations tortueuses, s'arrête la comparaison. Les Allemands font des gaufres très riches, comme des biscuits, avec la moitié du poids de farine en beurre. Ils aiment bien les servir avec de la crème chantilly et des cerises chaudes. Les Norvégiens, qui semblent être dévoués à la gaufre et en manger très souvent -d'après mes recherches- suivent des recettes plus légères. Ils les servent avec crème et confiture, et même du fromage caramélié, le brunost.

Et cela tombait bien, justement un discounter très connu -allemand- et dont je tairais le nom, proposais justement un gaufrier double en forme de coeur cette semaine.

Après avoir épluché bien des recettes, j'ai concocté celle-ci, qui peut se multiplier à l'infini. Je l''ai testée en double et cela nous a fait notre petit-déjeûner. A la fin de la pâte, j'ai ajouté de la cardamome, traditionnelle en Scandinavie, et une poignée de raisins secs. Parfait aussi.

1 oeuf
25 cl de lait
pincée de sel
un peu d'extrait de vanille
125 g de farine
1 cc de levure chimique
25 g de beurre fondu

Mélanger l'oeuf, la vanille et le lait avant de verser la farine et la levure. Bien battre mais ne pas craindre de minuscules grumeaux. Ajouter ensuite le beurre fondu et bien l'incorporer. Laisser reposer 20 minutes si vous avez le temps. Gaufrer!

Enfin je vous laisse avec une photo du chat, que je trouve très drôle.

Kaz


Comments

maman said…
Merci pour la recette des gaufres, j'essaierai quand mon chéri sera rentré, on se fera un petit goûter sympa!

Par contre j'ai bien ri avec la photo du chat ! Elle a u vague air de chauve - souris en train de planer!
julie said…
Merci :) Oui, cette bête est dingue!
Snowy said…
J'adore la photo du chat - mignon! J'aime beaucoup les gaufres - merci pour ta recette.
Quelles sont belles ces gaufres ! Je rêve d'un moule comme ça, merci pour la recette !
julie said…
Merci Eira et Mes essais, J'espère que cela vous plaira.
Snowy said…
Julie, j'ai le meme gaufrier, et nous avons mangé des gaufres de ta recette hier - délicieuses!
julie said…
Merci Eira, je suis contente que tu aies essayé et que vous ayez aimé ma recette :)

xx

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Vacances siciliennes (III).....le marché de Cefalù

Le marché s'étendait sur deux voies, l'une réservée à l'alimentation, l'autre aux vêtements et à la quincaillerie. Les photos sont dûes à la témérité du Papa, beaucoup moins gêné que moi par le fait de prendre en photo des inconnus et leurs marchandises.
L'abondance des fruits et légumes à prix bas s'explique non seulement par le climat généreux dont bénéficie la Sicile, mais aussi par le fait que tout autour de la ville se trouvaient des parcelles de cultures maraîchères.
Pas de mythe : les citrons ressemblent parfois à des pamplemousses tellement ils sont gros et juteux, vendus, comme les autres agrumes, encore un peu verts. Ce qui leur confère d'ailleurs un léger parfum de citron vert; les aubergines sont de plusieurs types : grosses et gonflées, la peau violettes et plus claire par endroits, ou encore comme on les trouve ici, ou encore toutes petites et bien foncées. Le basilic est vendu en grands bouquets à prix modique.
On trouve des stands d'olive…