Saturday, April 13, 2013

London calling 2013

That's a lot of umbrellas!
Ah, Londres...! Que dire? C'est une ville que je connais bien et pourtant ça faisait longtemps...

Bus à impériale
Certaines choses ne changent pas et d'autres par contre... comme l'invasion rampante de chaîne de restaurants qui standardise tous les quartiers. Mais si je fuis Costa et Starbucks je suis coupable d'avoir fréquenté pas un mais deux restaurants de Jamie (Oliver) en un seul week-end.

Jamie's Union Jack's
 Tout d'abord Union Jack's, sa dernière chaîne de restos aux produits British et aux recettes traditionnelles. Assez réussi, car les prix sont moins élevés qu'à Fifteen (repas lointain mémorable), par contre le dessert était servi en portion plus que congrue...

Bakewell tart radin

Ensuite nous avons été chez Leon, une chaîne de fast food bonne pour la santé, dont je possède 3 bouquins. J'aime vraiment leur décor et leur carte, et les livres reflètent bien cette  ambiance familiale, relax et colorée.

Leon burger (chorizo ou halloumi grillé)



Little Venice

Grandes promenades malgré les tempêtes de neige et les pieds humides (mais un tour à Camden et l'achet de nouvelles doc violettes y a remédié).

Rhoââ

Nouvel aveu de culpabilité : repas chez Jamie's Italian, l'un des restos italiens de Jamie. Avis un peu mitigés sur cette expérience : c'était bon mais pas parfait (manque de sel, de précision dans les indications de la serveuse et certains produits...)

Serviette-torchon

Je reste fan même si je reste lucide sur le personnage. Mais faute de temps et de recherche, ses restaurants restent très intéressants (voir absolument les WC).


Pasta
Voilà, ça vous donne envie?

2 comments:

Easy kitchen said...

moi ce sont les ottolenghi et les bill's qui me font craquer à londres...

julie said...

Pas eu le temps d'aller chez Ottolenghi, hélas...