Skip to main content

Journée du pain : World Bread Day '08 : Ensaimadas de Majorque


IN ENGLISH soon...

C'est la Journée Mondiale du Pain! Et comme chaque année, Zorra du blog Kochtopf, organise cet événement et se charge de présenter nos créations. Merci Zorra! Beau travail! Gut gemacht!


C'est un peu par hasard que j'ai eu envie de faire cette recette. Je l'ai trouvée dans un de mes derniers livres, un ouvrage allemand que je conseille à tous les amateurs de jolis livres originaux, intitulé Kitsch + Küche par Eva Maria Nitsche aux éditions Christian Verlag. Je suis tombée sur ce livre par hasard en librairie, ici dans les librairies, on trouve des livres en allemand et en français sans problème, vu que le pays est trilingue. Il marie des recettes du monde entier avec des photos d'objets kitschos, des illustrations bien colorées, et même s'il n'y a pas de photo, le concept et le fait que les recettes soient celles de 15 copines de plusieurs pays, donnent vraiment envie de cuisiner. Il s'agit de plats classiques (paella, linzertorte, dim sum, coq au vin, etc.) mais aussi de recettes un peu moins connues de Chine, Japon, Maroc, Suède (les fameuses Köttbullar d'Ikea), Espagne, Autriche, Bavière... Bref, moi, j'adore, mais bien sûr, il n'existe qu'en allemand...

Ich liebe es!

Donc, j'ai eu envie de tester cette recette de petites brioches-escargots, la première tirée de ce bouquin. Mais au final, j'en ai tellement dévié que je vous livre ma propre recette. Il fallait du lard, beaucoup de lard (200g) et après quelques recherches sur le net, il s'agit effectivement de la recette originale mallorquine, il fallait 3 oeufs mais ma pâte collait déjà tellement que je n'en ai mis que 2, et puis laisser gonfler 6 heures et comme j'avais commencé super tard et que j'en voulais pour mon goûter, je n'ai pas eu la patience d'attendre aussi longtemps.

Pas grave, voici les ensaimadas de Julie au Luxembourg (j'ai seulement mis les pieds une fois à Majorque soit dit en passant !):

1 cube de levure fraîche (42g)
200g de sucre en poudre
25 cl d'eau tiède
600g de farine (et même davantage)
2 oeufs
120g de beurre


Diluer la levure et le sucre dans l'eau tiède et laisser reposer quelques minutes. Verser ensuite dans la farine et pétrir (ou laisser faire le robot). Ajouter ensuite les oeufs préalablement battus, puis le beurre en petits morceaux ainsi qu'une bonne pincée de sel. Pétrir et ajouter de la farine si nécessaire pour obtenir une pâte souple, collante mais pas gluante.
Prélever des boules de pâte (bien fariner les mains et le plan de travail), les rouler en boudins (environ 20 cm de long, 2-3 cm d'épaisseur) puis les enrouler en colimaçon comme des escargots. Laisser lever pendant environ 2 h dans le four un peu tiède (allumé 2 minutes sur 100°C puis éteint) mais surtout pas chaud. Retirer du four et préchauffer celui-ci à 180°C. Enfourner vos ensaimadas pour une vingtaine de minutes. Elles doivent être dorées. Les saupoudrer de sucre glace à la sortie du four.

J'ai tellement aimé que j'en ai refait, cette fois-ci en mettant la moitié des proportions et en utilisant de la farine bise (semi-complète) avec

300g farine bise (semi-complète)
1 sachet de levure express, etc.

ce qui donne 6 escargots.

On pourrait ajouter de l'arôme de fleur d'oranger, ça irait très bien, ou bien des pépites de chocolat, ou des écorces d'orange, de la cannelle, enfin bref, tout ce qu'on aime, mais personnellement j'adore leur texture et leur bon petit goût de briochettes sucrées, sans chichi.


Sur les photos, la deuxième version à la farine bise, car j'ai perdu les premières, mais je me suis sacrifiée, j'en ai refait!

Comments

Ces brioches ont l'air merveilleusement exquises! Une belle spécialité!

Bises et bon WBD,

Rosa
Murielle said…
La mie parait extra alors je prends volontiers "un ensaimadas du Luxembourg de Julie".
Bon World Bread Day !
julie said…
Merci pour vos commentaires, car je sais que toutes les deux faites de beaux pains :-)
zorra said…
I did ensaimadas before, indeed the contain a lot of fat. Your looks delicious.

Thx for your participation in WBD'08.
Elra said…
Delicious looking Ensaimadas, can't wait for the english version.

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …