Skip to main content

Galettes courgettes-feta de Nigella

Ces derniers temps, j'ai regardé en boucle des DVD des émissions de Nigella (qui passent d'ailleurs ces jours-ci sur cuisine tv). J'adore la regarder, et c'est surtout très intéressant de voir comment son personnage a évolué depuis ses débuts télé jusqu'à aujourd'hui. Dans sa toute première série (Nigella Bites), elle paraît si jeune (elle avait pourtant déjà quarante ans- excusez-moi si vous avez dépassé la quarantaine, moi-même je m'en approche inéluctablement), je dirais, 25-30 ans maximum. Elle parlait à 100 à l'heure. Elle avait le cheveu plat qui trempait presque dans la soupe. Mais dès la série suivante (Forever Summer), elle est plus chic, plus apprêtée, plus pro moins timide et plus sensuelle aussi. Entre-temps, c'est vrai, la vie n'a pas été tendre avec elle (décès de son mari). Enfin, bref, moi je l'aime beaucoup, même si je ne suis pas une fan indécrottable non plus. Ca fait longtemps que je cuisine ses recettes et je dois dire que rares sont celles qui m'ont déçue.

J'ai cherché dans mes archives si j'avais déjà parlé ici de ces galettes courgettes-feta que j'ai déjà eu l'occasion de faire assez souvent, mais il semblerait que non, donc c'est maintenant ou jamais.
Il s'agit de galettes frites à la poêle, contenant beaucoup de courgette râpée, des oeufs, de la feta (of course) et des herbes. Ca tombe bien puisque c'est la saison des courgettes, même si aïe, j'en ai vues à €2,75 le kilo à Auchan Luxembourg. Les miennes étaient dans mon panier bio de la semaine, comme ça je n'ai pas trop senti passer la douleur de savoir combien elles m'ont coûté. Pour la féta, j'ai trouvé de la vraie feta grecque à base de laits de chèvre et brebis, AOC et tout, bien supérieure en goût à la Salakis et même pas plus chère, mais c'était dans mon Delhaize (une GMS belge). Si vous êtes en Belgique ou au Luxembourg, vous connaissez Delhaize. Moi j'aime vraiment bien y faire mes courses, on y trouve plein de choses rares en France (fromage halloumi, chocolat belge, spéculoos au poil, de la bonne viande bio pas exorbitante, etc.)


Ingrédients :

2-4 courgettes (environ 750 g)
4-5 oignons verts fins
250g feta
1 belle poignée de feuilles de menthe fraîche
1 belle poignée de persil plat frais
1 cc de menthe séchée émiettée
1 cc de paprika (ici fumé)
140-150g de farine
3 oeufs
sel, poivre

Râper finement les courgettes (au robot). Les poser sur un torchon propre et laisser égoutter 20 min.
Hacher les herbes, trancher fin les oignons. Ajouter les autres aromates, le fromage émietté, la farine puis les oeufs. Bien mélanger avant d'ajouter les courgettes. Il faut mélanger quelques instants pour que tous les filaments de courgettes soient enrobés de pâte (qui reste tout de même minoritaire dans le mélange). On peut préparer la pâte à l'avance et la laisser reposer au frigo. Faire cuire des cuillérées de ce mélange à la poêle dans un peu d'huile d'olive bien chaude. Servir tiède avec du citron vert.

Moi, j'adore ça. Il faut dire que j'aime vraiment les courgettes, et la feta aussi, alors évidemment... Elles sont super en plat principal avec une salade, ou alors à l'apéro ou en entrée. Aussi très fameuses le lendemain après une nuit au frigo s'il en reste.



Comments

Sarah said…
Lovely post! Am currently trying to revise my French skills, hehe, so this post came in very handy. I agree with you about how Nigella's changed over the year. The difference between the first season of Nigella Bites and the latest Nigella Express is quite remarkable!

xox Sarah
~marion~ said…
Avec tout plein de bonnes herbes fraîches elles doivent être délicieuses... Moi j'y ajoute un peu de lait et de levure pour qu'elles ressemblent plus à des pancakes, il faudra que je teste cette version.

Popular posts from this blog

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …