Skip to main content

La soupe du bonheur

Bienheureux qui n'a jamais souffert du SPM (syndrôme pré-menstruel), un trouble hormonal affectant une grande partie des femmes non-ménopausées et faisant broyer du noir à la plus gaie d'entre nous, sans parler de nausées plus ou moins fortes et autres énervements...voulant croire le folklore nigellien, j'ai concocté cette soupe, qui n'est pas d'obédience chinoise comme pourrait le faire croire son nom (rappelant vaguement le riz aux trois trésors et autres soupe cinq bonheurs). Non, cette soupe, je ne sais pas d'où Nigella s'en est inspirée (coup de génie?). Toujours est-il que le jaune est sensé donné bonne humeur, alors cette soupe est parfaite pour une période de SPM.

Encore faut-il trouver des courgettes jaunes, là réside un peu le coeur du problème. Au marché? les faire pousser soit-même? Je fais depuis peu une partie de mes courses dans un Grand Frais. (Ils ne me paient pas pour leur faire de la pub.) Ils ont une grande variété de produits frais et exotiques. C'est la mine pour les provinciaux en quête de coriandre fraîche, cresson, basilic violet, légumes miniatures, etc.etc. En général à prix honnêtes.

Voyez plutôt cette courgette qui ferait pâlir d'envie Rocco Siffredi. Trois pour 1.98€. Et si grosses, donc, qu'une suffit pour cette soupe qui en requiert 500g. Et juste du basmati, curcuma, bouillon de poule, citron. Pas plus de cinq minutes de préparation non plus. Et voilà comme disent les Anglais. Ajoutez un steak haché minceur* et le repas est gagné. Pour la douceur de fin de repas, une belle mangue bien mûre pour rester dans le ton.
*Notez bien la compensation qu'il faut s'imposer après avoir bravé tous les interdits du régime car le corps réclamait du Nutella et du chocolat à intervalles réguliers de la journée. La chair est faible par mauvais temps hormonal.

Comments

Béré said…
Original, et la couleur est bien ensoleillé :o)
clairel said…
Pas de SPM à déplorer, mais plutot des gros nuages pas beaux ;-)... cette souplette remplacerait bien le manque de soleil
grand Chef said…
Pas de SPM chez moi non plus! Lire des blogs de cuisine féminins va m'aider dans l'éducation de ma petite fille, je le sens!

Super soupe, sinon, mais tu as raison, même si le SPM restera pour toujours un insondable mystère, je pense que le Nutella peut résoudre bien des problèmes!
annauk said…
Oh, how lovely! I can't find yellow courgettes anywhere near here. :-(

xx
julie said…
Merci pour vos commentaires!
eva said…
La soupe plus le nutella, je pense qu'on peut suivre le programme sans crainte !
Eliflo said…
Même avec des courgettes vertes, ta soupe doit être bien bonne, et ta salade au poulet mariné, mmm!...

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …