Skip to main content

Une journée à Paris et des cookies pour fêter ça!


Qui est qui???

Samedi matin, j'ai pris le train très tôt pour aller à Paris retrouver Lisa, une amie américaine rencontrée par le biais du forum de Nigella, et en vacances en France pour quelques jours avec sa belle-maman et son fils aîné (7ans). C'est fou, on ne s'était jamais parlé de vive voix, tout s'étant arrangé par email, et quand on s'est vues, c'était comme si on se connaissait depuis longtemps déjà. Pour fêter ça, on est allées faire un tour dans le Marais,
Lisa a quatre fils!
à la recherche d'un Pain Quotidien jamais trouvé... puis escales au palais des Thés, puis chez Mariage Frères
Genmaicha du Palais, thé vert au riz soufflé et maïs grillé, boîte vide mais jolie, thé Marco Polo (noir aux agrumes) et Sur le Nil, fruité, de chez Mariage
pour faire le plein, avant de filer chez Dehillerin, fournisseur en cuisine,

pour acheter un moule à tarte rectangulaire, un racleur de pâte tant vanté par...Scherneel, je crois? et acheter un tapis siliconé, car j'en ai un allemand très nul, et celui-ci ressemble à un vrai silpat. Ces deux enseignes font du commerce comme il y a un siècle, j'aime bien ce côté désuet.

Pour le déjeûner, je voulais emmener tout le monde chez Josselin (rue du Montparnasse), probablement la meilleure crêperie au monde, mais nous avons trouvé rideau clos pour cause de mois d'août (même chose chez Pierre Hermé...), alors nous nous sommes rabattus sur Plougastel (plus bas dans la même rue), et j'étais agréablement surprise, car les crêpes étaient très bonnes, et le personnel sympa.
Lisa et moi à la crêperie

Pour finir, la Grande Epicerie, où finalement je n'ai acheté que des sels de snobs (de Maldon, et d'Ibiza).


Une journée très agréable et vraiment chouette!


Alors, comme Lisa m'a gentiment ramené ( au risque de se faire suspecter) un chipper,

un outil pour faire éclater le chocolat en pépites sans se couper les doigts avec le couteau de cuisine,

je nous ai fait des cookies, aussi pour remercier le Papa de s'être occupé de Bébé toute la journée de samedi.
Cette recette, je la tiens d'un de mes tout premiers livres "Savoir préparer la cuisine amériaine" collection Idées recettes acheté en 1995...ces cookies sont riches en garniture, tellement riches qu'il en reste une fois la pâte finie...

75g beurre ramolli
125 ml huile
160g vergeoise ou cassonnade cuivrée
50g sucre blanc/blond
2 oeufs
1cc vanille
250g farine complète
250g flocons d'avoine
1cc bicarbonate
pincée de sel
100g noix
150g raisins secs
200g de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°C.
Travailler le beurre, l'huile et les sucres, puis ajouter les oeufs et enfin, les flocons, la farine et le bicarbonate. Touiller puis ajouter les pépites, raisins et noix.
Façonner des cookies et les déposer sur une plaque préparée, ils ne s'étaleront pas à la cuisson donc pas besoin de trop les séparer. Cuire une dizaine de minutes.
Ces cookies sont plein de bonnes choses, craquants à l'extérieur et plus "gâteaux" à l'intérieur.

Comments

Adèle said…
Superbes cookies et belle journée, la tournée des grands duc en quelque sorte!
Clairechen said…
Tes cookies sont superbes!
Cet outil que ton amie t'a offert est génial! Existe t'il aussi en Europe?
Alhya said…
ces photos respirent le bonheur et la joie de vivre!! et que dire de ces cookies?!! à part que je vais tenter!!
salwa said…
c'est genial le shipper , premiere fois que j'en vois
julie said…
Adèle, oui en quelque sorte, quel dommage que PH soit fermé!

Claire, merci, je ne sais pas s'il est disponible par ici, mais c'est un must à importer!

Alhya, merci, on s'est bien amusées! J'espère que tu aimeras ces cookies!

Salwa, c'est un grand pas pour l'humanité;)
émilie said…
ils sont magnifiques ces cookies : ils ont l'air tellement croquants ! c'est fou ! j'en veux ;-)
Débo said…
Génial ton ustensile pour les pépites de chocolat !!!
mamina said…
Dommage que P Hermé prenne des vacances quand tu viens à Paris, il exagère.
Enfin, heureusement que tu as acheter des sels snobs... ça console.
Persillade said…
Trop bien l'appareil à pépiter le chocolat! Je veux le même!
trinidad said…
wouahouh !! super ce shipper !!! veinarde !
julie said…
Emilie, merci!

Débo, Persillade, Trinidad, oui, c'est vraiment très pratique.

Mamina, LOL, tu as tout compris;)
samania said…
Tu vas réaliser des macarons au sel?!
Je rigole...quoique!
La prochaine fois que tu viens à Paris fais-moi signe mais seulement quand P.Hermé est ouvert!
julie said…
Murielle, avec joie pour une petite rencontre sur la RP, sinon, les macarons au sel....à tester;)
Maman said…
Ma Chérie,

Tu as fait une heureuse rencontre, elle a l'air en effet très sympa ton amie américaine, et vous avez passé une joyeuse journée!

Le petit matériel que tu as ramené est intéressant, tu vas bientôt pouvoir carrément t'installer comme patissière!! si!si!

Tes photos sont toujours tentantes, mais bon, pour moi : fin des vacances = régime!!

Biz!
domesticgoddess said…
Je suis contente que vous vous êtes bien amusées! et c'est génial de voir une photo de vous deux.

au sujet de PH et la crêperie dont tu m'as parlée- dommage! A ma prochaine visite à Paris, alors... il faut faire rendezvous, avec des arrêtes essentielles ;)

xxxx
julie said…
Merci Maman, si j'avais su, je taurais pris un moule aussi!

Bon, pour le régime, va voir ma quiche light!!

Bise!
menus propos said…
Bel outil! Sympa que Lisa ait pris des risques. il faut absolument que j'en trouve un, mais où ?
Mimosa said…
génial le chipper!

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …