Skip to main content

P'tain, 30 ans déjà!!!!

Eh oui, je viens de fêter mon trentième anniversaire, alors même que tous les cartons ne sont pas encore déballés, que j’ai déterré la hache de guerre contre les propriétaires bailleurs de la terre entière et que tous mes livres de cuisine sont encore encartonnés.
Nous avons survécu à la combinaison détonnante déménagement/état des lieux d’entrée/emménagement/état des lieux de sortie le même jour. Le Bébé s’est montrée particulièrement adorable ce jour-là.

Pour en venir aux faits, la nouvelle cuisine est équipée, ce qui relègue ma petite cuisinière et mon grand frigo à la cave, mais j’y gagne en placards et j’ai des plaques à gaz, ce qui est plutôt chouette. Le gros bonus de la cuisine, qui sinon n’est pas vraiment décorée à mon goût, c’est le lave-vaisselle, fini la corvée que je suis arrivée à détester, enfin, finie en partie bien sûr, car à mon désenchantement, je dois dire qu’il faut toujours nettoyer les grosses pièces et les grands verres... mais bon, je ne vais pas pleurer.

Je disais donc que j’ai atteint la barre fatidique des trente glorieuses, qui réveille chez certain(e)s des questionnements existentiels enfouis dans la mémoire depuis l’adolescence. Et comme je suis entrée dans ma quatrième décennie en la fêtant (rein gefeiert comme disent les Allemands), je peux vous dire que je n’étais pas fraîche le jour même. Mais c‘était hier, et aujourd’hui est un autre jour.

J’ai été bien gâtée, et ce n’est que le début! Mais place au menu...

Salade composée apprise de ma Maman , de tomates grappes, maïs croquant du géant, coeurs de palmiers, poivron jaune, thon à l’huile d’olive, concombre.
Curry d’agneau aux épices entières et au lait de coco inspiré de Jamie Oliver (du fond des cartons il m’a soufflé la recette cent fois faite avant) accompagné de son riz basmati.
Duo de douceurs avec une tarte au citron meringuée, un grand classique trouvé il y a des années dans Femme Ac’ et dont la fiche est miraculeusement réapparue sans trop l’avoir cherchée, escortée d’un délicieux (c’est ma copine Isa qui l’a dit!) fondant au chocolat trouvé chez Scally, qui, l’a elle même de Elle, qui l’ont de PH (faut-il encore le nommer?)

J’espère être plus présente, même si je ne fais que de courts billets, mais ça va être un peu délicat car pour l’instant je n’ai que le bas débit de secours...et comme vous pouvez le constater, je ne parviens pas à charger mes photos, ce qui est bien dommage et frustrant car en plus j'ai découvert la touche miracle qui permet aux photos prises de très près de ne pas être floues!

Comments

Bon anniversaire Julie.
esterelle said…
Bon anniversaire ! Moi aussi j'étais épuisée le jour de mes 30 ans cet été, mais après ça allait mieux. Bravo pour le déménagement (je prépare le mien pour juin, savoir que Bébé a été adorable ce jour là me rassure). Bon déballage de cartons et ne t'en fais pas, on attendra tes nouvelles avec patience ! 30 bises d'anniv' !
Clea said…
Bon nani !
Scherneel said…
Bon anniversaire et bon courage :)
Claire emma said…
Je te souhaite un bel anniversaire et que tes 30 prochaines années sur cette terre soient aussi merveilleuses que les 30 qui suivront et les 30....biz ;)
Très bon Anniversaire!!!!
30 ans, c'est bien!!!!Et puis c'est un chiffre rond!!!
Bizzzzzzzzzz
Barbichounette
veronica said…
joyeux anniversaire
anne said…
Très bon anniversaire et bon courage pour le déballage des cartons!
julie said…
Merci à toutes! Trente ans, on se sent déjà un peu plus "sage" mais toujours un peu jeune!

Le déballage se fera tout doucement;)

bises
Marie, Paris said…
Très bon anniversaire, et bon courage pour le déballage.
Marmitedecathy said…
Je te souhaite un très bon anniversaire ! Grosses bises !
domesticgoddess said…
Je ne savais pas que c'était ton anniversaire! Feliz aniversário :D

Le menu me semble délicieux- ce curry d'agneau de Jamie est celui du 'Naked Chef'? Je l'ai essayé il était une fois, mais je l'ai fait brûler dans la casserole, donc j'ai abandonné l'idée. Dommage!

Bonne chance avec le déballage :)
Elvira said…
Heureux anniversaire! :-)
julie said…
Merci merci!

DG, c celui de Happy Days w/ the Naked Chef, excellent!
laurie said…
joyeux anniversaire Julie... je te recontacte très vite pour la visite "gastronomique" de Metz, je pense terminer le circuit d'ici la fin du mois ;-)
à bientôt !
Fabienne said…
Joyeux anniversaire .... Avec un peu (beaucoup) de retard...
Quel livre de Nigella en vo pourrais tu me conseiller ?
julie said…
Merci encore:)

Fabienne, je te mets un mail, mais disons que pour tout ce qui est cuit au four (pâtisseries et autres) c'est How to Be a Domestic Goddess (tout un programme ce titre, non?), et sinon, Feast, car il est très beau et très complet!
Fabienne said…
Merci beaucoup Julie pour tes réponses.
Mon mail est le suivant : eggsandmouillettes@hotmail.fr
Encore une fois merci pour ces conseils ...
Kobayashi said…
Julie mon amie,
quel bonheur de te savoir encore vivante! Après une si longue absnece, je m'étais attendu au pire: avais-tu décidé d'éditer un blog de gastronomie orientale préfacé par saddam Hussein? t'étais-tu mise en grève de la faim pour protester contre le départ de michael Ballack du Bayern de Munich pour Chelsea en signe de soutien à ton homme? T'étais-tu fait mal aux reins après avoir doublé Mimie Matie dans les cascades de Joséphine Ange Gardien? Avais-tu décidé de partir vendre des fromages de chèvre sur les marchés de Provence?Ou bien encore étais-tu partie en espadrilles pour Paris faire le siège de l'Olympia pour obtenir une place pour le concert à venir de Steven Seagal en octobre et être assise à côté d'un sosie de Joe Dassin? Non, non, et non! Tu as seulement trente ans, mon amie, l'âge magique des premières varices, des rides au front, des cheveux blancs, du cholesterol, des premières lipposuccions, les premières pastilles Rennie, les bouilloires pour camomille, les seins qui tombent, les dents qui poussent. Oui, mon amie, je t'imagione déjà pleurer de joie devant tant de bonheur! mais rassure-toi, moi, j'avais déjà trente ans quand je suis né, et j'en ai aujourd'hui 164. Bon, je te laisse, je dois récupérer mon appareil dentaire dans la gueule de mon rottweiller PapaDoc(en hommage à mon ami J.Claude Duvalier). Bien à toi mon amie, et bon anniversaire.
Clipoye said…
Joyeux anniversaire (assez en retard, mais de tout coeur!!).
Thalie said…
Ben ça se fête paraît-il ;)
Happy Birthday ! A bit late hein ..oops !
Mais te les poses-tu vraiment ces questions ou bien ne sont-elles qu'induites par l'entourage ? Les habitudes "sociales" ?...Moi ce sont toujours les autres qui me font penser à mon âge... à 20 ans, c'est parce que l'on m'a dit que c'était waow que j'y ai pensé....lol enfin tuvois..
Bref, peu importe.
You're the queen of the day Bon anniversaire et bon courage pour l'emménagement !!
BiZzZ

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …