Skip to main content

Baby-boom, j'y étais!

Voici un extrait d'une page de Libé d'aujourd'hui :

"Le mini baby-boom des années 2000 se poursuit. Sans faiblir. C'est un des principaux enseignements du bilan démographique de la France en 2005, publié mardi matin par l'Insee. Certes, l'augmentation du nombre de naissances n'a rien à voir avec celle de l'après-guerre, mais tout de même, notent les statisticiens: avec 807.400 naissances l'an dernier, le rythme se maintient de façon soutenu et atteint presque le chiffre record de l'année 2000 (808.200). Comme dans le même temps, une mauvaise épidémie de grippe en début d'année a provoqué une augmentation (+3,2%) de la mortalité, explique l'Insee, et que le solde migratoire s'élève à 97.500 personnes, la France compte donc 367.600 personnes de plus qu'il y a un an. Soit 62,9 millions d'habitants, deuxième pays d'Europe derrière l'Allemagne. Ce qu'il faut retenir de ce bilan, point par point, deux jours avant l'ouverture de la nouvelle campagne pour le recensement.

Toujours plus d'enfants, toujours moins de très jeunes mères
La fécondité des femmes augmente. Si les Françaises de 20 à 40 ans sont toujours moins nombreuses (-0,4% entre 2004 et 2005), elles font toujours plus d'enfants. Plus qu'en 2004 donc (+0,9%), mais aussi plus que partout en Europe. Seul l'Irlande fait mieux: l'indice conjoncturel de fécondité s'établit là-bas à 199 enfants pour 100 femmes, contre 194 pour 100 en France, et 150 pour la moyenne de l'UE. Surtout, l'âge moyen des mères ne cesse d'augmenter. 29,7 ans en 2005 contre 28,9 dix ans plus tôt. Les statisticiens notent ainsi que les femmes nées en 1955 — qui ont eu 2,13 enfants en moyenne — avaient déjà eu 1,96 enfant avant d'avoir atteint leur 36e année. Les femmes nées dix ans plus tard n'avaient eu que 1,78 enfant au même âge, un retard de 0,2 enfant en partie comblé cinq ans plus tard, puisqu'à quarante ans, elles avaient eu 1,99 enfant. Des enfants toujours en meilleure santé à la naissance: le taux de mortalité infantile est passé sous le seuil de 4‰: avec 3,8 décès pour 1000 naissances, la France se rapproche des standards de l'Europe du Nord."

Pour en savoir plus, c'est par
Ca m'interpelle car moi aussi j'ai eu un bébé l'année dernière, c'est mon premier et j'avais 29 ans! Aha! Et moi qui me croyait hors normes!!

Comments

J'ai eu mon premier à 29 ans et demi, mon second à 33 et on s'est arrêté là :)
julie said…
c'est marrant, car pour être précise, j'avais 29 et demi aussi;-)
Requia said…
Ben moi aussi j'etais enceinte en 2005 (31 ans) et je voyais des femmes enceintes partout !!!
Tarzile said…
Je salue les efforts de vos gouvernants pour doter votre pays de véritables politiques familiales. Les résultats sont éloquents.

T.
Maria said…
J'avais 28, et je pense déjà environ un plus de bébé...Oliver est seulement 4 mois.. :-) Mais ma soeur est 30, et elle a trois enfants...! Un peu plus efficace..;) (pardonnez-moi pour ma mauvaise française, j'ai étudié le français il y a un long temps!)
kobayashi said…
Bonjour Julie,
Je rentre juste d'une semaine de pêche à la baleine au large du Japon et je n'ai donc pa eu le temps de préparer la savoureuse galette au chocolat que tu as présentée. Demain, c'est Shabbat, donc, je la confectionnerai pour dimanche. Au sujet de ton article sur la natalité en France, une question: qu'ont donc fait les femmes nées en 1955 de leur morceau d'enfant? Je veux parler de ces 0,13%. On n'a jamais entendu le moindre scandale sur ces enfants en kit qui sont enregistrés mais qu'on ne voit jamais dans la rue. Bien à toi mon amie.
julie said…
Bon, toutes les bloggeuses sont dans la "norme" quoi!
Tarzile, oui, il y a eu de bonnes politiques que les gouvernements récents essaient de rogner, hélas...
Maria, merci pour tes efforts, on te comprend!

Koba (permets-moi de t'appeler ainsi), merci pour ton message très intéressant. Tes reflexions très poussées me laissent perplexes et plutôt MDR! :P
esterelle said…
Comme Requia et comme toi, j'étais enceinte en 2005, j'ai un 30 ans un mois après la naissance de Virgile, je voyais des femmes enceintes partout, plein de blogueuses enceintes aussi, et conclusion : c'est dur cette année d'avoir une place en crèche !

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …