Skip to main content

Indian summer ....and Kitchen, Nigella Kitchen

Having a break from my breathtaking adventures in New York City to share a couple of pics from my day. Today has been really nice and warm, Indian summer like, not chilly and rainy and a day to turn on the heating like last week.
Today, I received my long awaited new Nigella book, Kitchen, so I made a little teapot of Mariage (Black Orchid) and sat down with it, then later on read it in the garden as it was so nice and mellow outside.
I thought of my blog and took some pictures both in and out and of the new book.

Let me show you my squah scultpure Kürbis , haha!


autumn sculpture 

No, seriously, pumpkins rock and make excellent seasonal decoration before being turned into food.


more Kürbis

Oh, yeah, we had some birthday celebrations with Elmo, more on that later...perhaps.

plant

Autumn brings out fabulous colours from otherwise boring shrubbery inherited from past tenants.

flower

I can't help but think of Monty Python when I hear shrubbery.

My dad planted these a couple of weeks ago before going home.
flowers

I love the colour and shape. Also, to give you an idea of the whole -tiny- garden :

the garden

and this is the wider view, usually haunted by three ginger hens

view

Two gardens farther, a beautifully laden apple tree. I'm wondering whether I should pester the neighbour to harvest them, she's oblivious to the fact that they are food.
the neighbour's apple tree

So here I am, with my new book, liberated from its boring dust jacket to reveal its clever real cover, a chopping board!

me and my book

The book is quite thick and offers a glimpse into Nigella's kitchen, question is, home kitchen or work/studio /test kitchen...?

Nigella K

It's been said before, Kitchen is a return to the Nigella we fell in love with, lots of text, tons of recipes, with the photography resembling Xmas and Express (same photographer obviously). Nigella's witty prose and self-deprecating humour shine through and make it an enjoyable read, though some-many-several recipes seem a bit déjà-vu.
I haven't read it all yet but with all that being said, my lust for cooking has been stimulated.

I liked this picture, that presumably hangs in her kitchen. Makes it easier to prepare a guest's cuppa to their exact taste.


Nigella Kitchen

Comments

Kelly-Jane said…
Great pictures Julie. What will you cook first from Kitchen?!
julie said…
Thank you, Kelly-Jane!

I've made the vegetable curry and I have the apple and cinnamon muffins in the oven right now:)
I love your garden! Wish I can also have a healthy garden like yours. Thanks for sharing. Keep posting.


-yumi-
Ces photos sont magnifiques...

Julia
Oh! Those flowers caught my attention. It seems you have a great flower gardens. How I wish I could have a cool garden like yours. Keep it up!

toni

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Vacances siciliennes (III).....le marché de Cefalù

Le marché s'étendait sur deux voies, l'une réservée à l'alimentation, l'autre aux vêtements et à la quincaillerie. Les photos sont dûes à la témérité du Papa, beaucoup moins gêné que moi par le fait de prendre en photo des inconnus et leurs marchandises.
L'abondance des fruits et légumes à prix bas s'explique non seulement par le climat généreux dont bénéficie la Sicile, mais aussi par le fait que tout autour de la ville se trouvaient des parcelles de cultures maraîchères.
Pas de mythe : les citrons ressemblent parfois à des pamplemousses tellement ils sont gros et juteux, vendus, comme les autres agrumes, encore un peu verts. Ce qui leur confère d'ailleurs un léger parfum de citron vert; les aubergines sont de plusieurs types : grosses et gonflées, la peau violettes et plus claire par endroits, ou encore comme on les trouve ici, ou encore toutes petites et bien foncées. Le basilic est vendu en grands bouquets à prix modique.
On trouve des stands d'olive…