Skip to main content

Veau aux olives et au citron et pommes au four au pain d'épices



Repas plutôt terroir français ce soir. J'avais acheté du veau de l'Aveyron et du Ségala l'autre jour, du sauté de veau pour être précise. J'aime bien pouvoir acheter des produits de "mon" terroir (mon père est Aveyronnais, après tout), même si ce n'est pas local, enfin, ça reste dans l'Europe...
J'avais prévu une blanquette, mais ce matin, je n'ai plus eu envie de blanquette, finalement, c'est assez fadasse la blanquette, sans parler de riche. Je me suis vaguement souvenue que le veau se marie bien avec les olives, et après un petit tour sur le net, j'ai composé ma recette. Saviez-vous que le veau aux olives vient de Corse? Moin non plus. On mourra moins ignare...

Pour les pommes, il faut que je vous dise un truc. C'est ma deuxième semaine abonnée au panier bio de co-labor, un organisme qui aide à l'insertion professionnelle tout en pratiquant une culture maraîchère bio. Comme c'est l'hiver, et que le Luxembourg est un petit pays, l'essentiel des produits sont importés, mais dès le printemps, il y aura leur propre production. En plus, on peut demander des oeufs de la ferme, et ça c'est bien. J'aime aussi l'idée de devoir composer avec les produits du panier. Cette semaine, des betteraves crues- je déteste les betteraves, mais comme je n'aime pas gâcher, je leur trouverai bien une utilité...

Et donc, il y a un kilo de pommes, des pommes qui fleurent bon la campagne, mais qui ne sont pas très croquantes. Donc j'ai misé sur cette recette, que j'ai vaguement suivie, d'ailleurs Cyril Lignac est Aveyronnais lui aussi, de tout près de chez mes parents. J'avais du pain d'épices maison d'après une recette de Saveurs, un peu sec (sans oeufs), ça tombait bien.

Mais je digresse...
Pour le veau, donc, je me suis inspirée de plusieurs recettes glanées ici et .

Veau aux olives et au citron (pour 2-3 personnes)

700g de sauté de veau ou veau à blanquette
1 bel oignon
1 gousse d'ail
15cl de vin blanc (du Gaillac, ha!)
origan séché
laurier
farine
1 citron bio
un petit bol d'olives vertes dénoyautées couvertes d'eau pour les dessaler

Faire chauffer un peu d'huile d'olive et une noix de beurre dans une cocotte. Y faire suer l'oignon avec un peu de sel. Quand il est transparent, ajouter la viande en cubes et laisser saisir de toutes les faces. Ajouter l'ail haché et laisser évaporer le jus un peu. Mouiller avec le vin. Laisser évaporer l'alcool une dizaine de minutes. Saupoudrer d'une bonne cuillérée de farine et mélanger. Verser de l'eau à hauteur de la viande, ajouter une feuille de laurier, un peu d'origan, sel, poivre et couvrir.
De temps en temps, jeter un oeil. S'il y a trop de liquide, découvrir et laisser réduire un peu.
Quand la viande commence à s'attendrir, découper des bandes d'écorces de citron (la moitié suffira. Presser le jus et les ajouter à la sauce avec les olives. Si nécessaire, prélever un peu de jus et fouetter encore un peu de farine pour lier. Verser dans la cocotte et bien remuer, recouvrir pour une vingtaine de minutes.
Servir ce délicieux plat aux saveurs estivales avec du riz, des pâtes ou de la polenta, quoique des pommes vapeurs feraient bien l'affaire elles aussi.


Verdict: délicieux si on aime la saveur des olives et du citron, bien sur!
Et les pommes étaient vraiment très très bonnes elles aussi, le pain d'épices forme une croûte craquante et à l'intérieur, il devient tout fondant....

Comments

gredine said…
Le citron avec la viande, j'adore. Alors, je retiens cette recette
Dorian said…
Très belle association entre le veau les olives et le citron... quand tu as parlé de blanquette je me suis dit que moi aussi j'aurais d'abord pensé à ça... mais après je n'aurais pas eu cette inspiration alors je te pique la recette pour la prochaine fois où je me demanderai quoi faire avec du veau !

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …