Wednesday, September 20, 2006

Pain d'épices au potimarron et comment cuire le potimarron sans effort


Cette recette est tirée de 50 recettes pour rester canon, de Mmes Langrée et de Turckheim, l'appellation pain d'épices est un peu abusive, mais le résultat final est très bon, délicatement relevé de cannelle et muscade, très moelleux et vraiment léger sur la balance.

Mais d'abord, je dois encore redire que même si c'est parfois casse-pieds de se rendre au marché hebdomadaire -il faut se lever plus ou moins tôt, se déplacer (à bicyclette), et rentrer chargé de provisions à bout de bras- cela reste un plaisir quand les vendeurs sont sympathiques et les produits bien frais. Ainsi, le vendeur de potimarrons non traités me demandait comment je préparerais son légume, et me fit cadeau de persil plat pour la soupe en échange de mon astuce pour le cuire à la feignasse.


A l'attaque de cucurbitacés, on pleure parfois de rage tellement la peau est dure, fastidieuse à éplucher, puis la chair se gorge d'eau de cuisson et devient indigne de pâtisserie. Alors, je vous dévoile un petit truc que vous savez peut-être déjà : je lave la courge, je coupe en deux, j'enlève les pépins et les fibres du coeur, puis je pose les deux morceaux faces bombées vers le haut et j'enfourne à 180° une bonne demi-heure en fonction de la taille et de l'épaisseur.

Au bout de ce temps, la chair est cuite et la peau s'enlève facilement (certains la mangent). Pas besoin d'égoutter non plus.

500g de chair de potimarron
30g de sucre
50 g de farine (ici épeautre mais peu importe)
2 oeufs
pincées de cannelle et muscade râpée
1 cs de graines de courges

Cuire le potimarron et le mixer (j'ai ajouté un peu d'eau pour lier), puis le mélanger aux autres ingrédients. J'ai ajouté un peu de levure par précaution. Faire cuire dans le four préchauffé à 180°C 30-35 minutes. Laisser refroidir avant de déguster.

12 comments:

Marie, Paris said...

Merci pour le "truc" de la cuisson. J'en ai justement un qui m'attend à la maison, je vais peut être essayer ton gâteau aussi :)

Lauriana said...

Extra cette recette! Cela a l'air trop bon! Potimarron et cannelle, un délice!

Karibe said...

Mon marchand de légumes m'a dit qu'il ne fallait pas éplucher le potimarron. Toutes les vitamines se trouvent dans la peau. Il suffit de bien le brosse sous l'eau pour enlever les saletés. Une fois le potimarron cuit, la peau est très fine et ne se voit plus lorsqu'on mixe.

auré said...

je l'ai vue cette recette, mais pas encore testée! merci pour l'astuce de cuisson...la peau s'enlève à froid ou à la sortie du four?

muhjo said...

Pour la purée inutile d'éplucher le potimaron il suffit de le laver, de le couper en gros morceaux (sans les pépins) de les faire cuire dans l'eau avant de les égoutter puis de les écraser au presse purée

Alhya said...

non seulement la recette est top mais l'astuce est astucieuse ;-) et moi qui mange du potiron à longueur de temps (si, si, c'est une réalité!), je retiens et saurai en faire bon usage!

Sophie said...

Moi aussi je fait cuire mes courges comme çà, mais parfois couper la courge en deux n'est pas si simple.

Anonymous said...

Salut !
On attend avec impatience la recette de bolognèse blanche testée ce we!
Je suis sure que tout le monde va être bluffé comme nous l'avons été par cette recette originale!
Biz
Fabalex

belleble said...

J'ai essayé ta recette, mais au lieu d'un cake, j'ai obtenu une sorte de flan. Très bon, ma foi.
Je ne sais pas vraiment à quoi ça tient. Peut-être parce que je n'avais pas de potimarron, mais de la crouge muscade, plus humide ? J'ai utilisé 500 g de purée (réalisée sans adjonction d'eau au presque). Après coup, je me suis dit qu'il aurait peut-être fallu que je prenne 500 g de courge crue. Mais alors, ça ne colle plus avec l'astuce de cuisson. Mystère, mystère...

julie said...

Belle, je ne sais pas trop, mon cake était très humide et moelleux, le résultat n'est peut-être pas si différent...mais le potimarron est très ferme aprs cuisson, alors que le potiron se ramollit, je trouve...
merci de ton commentaire après recette, j'apprécie:)

missepice said...

j'ai utilisé ta méthode pour couper la courge (dur dur) mais efficace : bien cuit et en effet la chair garde plus de goût. Merci pour le tuyau. J'ai ajouté de la crème de coco et de la cardamone pour lier et épicer... c'est au four, on verra ce que ça donne :)

lilizen said...

coucou!
on peut aussi le faire cuire dans l'eau avec sa peau, tout se mixe et se mange.
Mais je vais essayer dés demain ta tèchenik !