Skip to main content

Tout un fromage (blanc) or Curd cheese soufflé loaf (bilingue)

(scroll down for English)
Décidément inspirée par Keda Black et ses cheesecakes, et avec encore plein de fromage blanc à 0% à terminer, je me suis lancée hier dans une version de son cheesecake soufflé au bleu, voyant qu'il y aurait peu de points au compteur. N'ayant jamais réalisé de soufflé, j'étais un peu inquiète, surtout quand je me suis aperçue au'une partie des blancs d'oeufs n'était pas montée (eh oui, allez demander à un mixer conçu pour plus de 4 litres de battre deux malheureux blancs d'oeufs, c'est comme de rouler en Ferrari dans une zone à 30km/h...), mais pas du tout, il a bien gonflé et n'est pas tellement retombé.
Ma version contient du chèvre et non du bleu, elle est cuite dans un moule à cake et non des moules individuels, c'est du 0% et non de la faisselle (donc, ça rend du jus) et il n'y a pas de croûte au fond (heureusement, à cause du jus). Un plat sain, léger et savoureux, grâce aux pépites de fromage. Je lui ai même donné un autre nom (pardon Kéda!)

Terrine légère au fromage

3 poireaux fins
400g de fromage blanc
2 oeufs, blancs et jaunes séparés
60g de chèvre en morceaux

Préchauffer le four à 180°C.

Nettoyer et trancher les poireaux, les faire revenir à la poêle avec ou sans huile d'olive jusqu'à ce qu'ils aient fondu.
Battre le fromage blanc avec les jaunes, saler et poivrer. Battre les blancs en neige, puis les incorporer au reste. Ajouter le fromage de chèvre.
Tapisser un moule à cake de papier cuisson et disposer les poireaux au fond de manère égale. Verser l'appareil à soufflé dessus et enfourner pour une demi-heure environ. Servir chaud, tiède ou froid.
Au sortir du four, on obtient ceci:


Et une fois tranché en deux, car la moitié coûte 6 points, donc un repas ww :


***************************************************************************************************
It's high time I wrote in English again!

I'm decidedly on a cheesecake roll, thanks to Keda Black's book simply entitled "Cheesecake", adapting recipes for the French public, and as I had lots of fat-free fromage blanc to finish, I went for a version of one of the book's few savoury recipes, the blue cheese soufflé cheesecake. I saw it would only have a few WW points count, perfect for my diet!
I was a bit worried, as I had never made a soufflé before and even more so as I realized that some of the egg whites hadn't fluffed up at all (well, try and beat two egg whites in a mixer built to handle over 4 liters, it's like riding a Ferrari in a 20 mph zone...) but can gladly report that it did raise beautifully and hardly shrank afterwards.
My version uses goat's cheese not blue cheese, fat-free cheese insted of "faisselle" (which has been sieved to let the water out) so it lets out some liquid, it's made in a loaf dish and not individual ones and has no crust (thankfully, since it "leaks").
It is a healthy, light and flavoursome dish (you get small nuggets of melted goat's cheese), and I even went as far as giving it another name (sorry Keda!)

Curd cheese terrine

3 small leeks, trimmed and sliced
400g curd cheese (fromage blanc/frais)
2 eggs, separated
60g goat's cheese in small pieces

Preheat the oven on 180°C.
Sauté the leeks until softened.
Beat the curd cheese with the egg yolks. Beat the whites until they form firm peaks, then add them to the cheese mix. Add the goat's cheese pieces.
Layer a loaf tin with greaseproof paper. Lay the leeks equally on the bottom. Pour the cheese mix on top and bake for about 30mins.
Serve hot, warm or cold. Half a loaf costs 6 ww points.

Comments

flo said…
ça a l'air très bon et en effet assez léger...
Ca a l'air bien bon il est vrai ! Et j'aime beaucoup ta comparaison avec la Ferrari ;-)
julie said…
une ferrari dans la cuisine, c'est moins risqué;-)

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …