Skip to main content

Super tasty Spanish roast chicken -Jamie Oliver for the People



Sorry about the pic, must improve on my abilities as a photographer...

Well, at least this is a picture of the resulting dish, which JO doesn't supply, but I didn't really follow his words too closely. It is a super easy recipe : you peel, dice and parboil potatoes and boil a lemon with them. You spread the taters on you roasting tray and stab the lemon with a knife (don't burn yourself doing this! It may spray boiling hot juice!) then insert it in the "cavity". Next, slice a chorizo and put the slices here and there as well as some flat-leaf parsley (which isn't so easy to get in this part of France, whine, whine). That's it basically. The trick is to wrap the whole dish in some humidified baking parchment to sort of steam the lot while it bakes. Only, me, I used tinfoil (am too cheap to waste baking parchment, even on a good free-range Label Rouge bird), and after an hour, took it off, as I don't fancy the sight of a roast chicken that is still very pale. And then I left it for another half hour, took it out and photographed it, thinking it was ready and all, but no! It wasn't, the flesh was still pink! Aha! The oven was not hot enough, so I put it back in, but then we bathed Ze Baby! and lo, I forgot about the browning bird in my oven!

Still, it was quite acceptable, albeit very fat (from the chorizo mainly, which had turned to chorizo crisps and let its reddish paprika fat ooze onto the tatties... The next day, you could really taste the lemon and the smoky paprika flavour JO raves about in his book "for the people" (ie J's Dinners).

But let's be honest, he has got lots of other super tasty (as it were) roast chicken recipes in his 6 books, which, erm, I own so I'd advise you tried another one, unless that is, this hasn't put you off it.

Comments

mhegge said…
The recipe in the book also lists 1 egg, beaten but nowhere in the directions does it say anything about an egg...
VikingRaider said…
As a man on my own right now, this is one of my favourite Jamie Dinners becaue you can make a huge quantity and eat it over 2-3 days, so all the preparation on a Sunday and easy peasy when you get home on a work night. Also think it tastes better the following day when the salty chorizo and lemon flavours has soaked into the potatoes and meat.

Popular posts from this blog

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

La Réunion en recettes : cari de lotte et son riz au lait de coco

Enfin, je réalise d'autres recettes réunionnaises. La cuisine de la Réunion, au carrefour des continents, à l'image de sa population, associe des saveurs européennes, asiatiques, indiennes et africaines.
Je vous propose le cari de lotte, tout simplement parce que je cherchais du poisson ce samedi-là, et que les queues de lotte m'ont tapé dans l'oeil. Pauvres lottes décapitées sur l'étal du rayon poissonnerie, eh oui, la lotte est moche, tellement moche qu'on l'appelle poisson-diable en allemand et en anglais (mais aussi poisson-moine/monkfish), aussi, on la propose souvent débarassée de son faciès.

Oui, mais une fois rentrés à la maison, que faire de ces deux beaux filets? Ni une, ni deux, j'ouvre mes tomes de Nigella et Jamie et compulse les index, mais les recettes ne m'emballant pas trop, je pense soudain à en faire un cari et j'ouvre alors Cuisine des Iles de l'Océan Indien (Edisud), ramené lors de mon dernier voyage à la Réunion il y a pr…

Chocolate gelato, glace au chocolat sans oeufs et sa variation vanille

Another delicious recipe filched from bakingsheet, a chocolate gelato, ie an ice-cream made with a base of milk, cocoa powder and cornstarch, so very light and egg-free, plus easy to make. Click here for the original recipe.

Piquée chez Bakingsheet, comme d'autres recettes extra, cette glace au chocolat type gelato est très maigre car elle ne contient pas d'oeufs, ni de crème. Si on traduit gelato par glace italienne, on a tout faux bien sûr car cette glace se tient aussi bien que les autres.

J'étais assez étonnée d'apprendre qu'on pouvait faire une base de crème glacée simplement avec du lait et de la maïzena*, mais ma curiosité est récompensée puisqu'il s'agit de l'une des meilleures glaces au chocolat que j'ai mangées (et donc faites). Tout aussi bonne, voire meilleure, peut-être, que le sorbet au chocolat noir de Pierre Hermé?


3 tasses de lait - 75cl
2/3 tasse de sucre en poudre ou 140g environ
3/4 tasse de cacao non sucré-90g
1,5 cs de maïzena

Porter …