Saturday, November 12, 2005

I AM BACK!!!!!






Pour la version française, voir plus bas.

I started this blog a few months back, but somehow got a bit shy and stopped posting as I couldn't face telling friends and family about it. But I have regained some of my original confidence, and for this I have to thank the exceptional talent of a certain Mr X. And I've even decided to tell the world about it, after all, what's the point of a blog that doesn't get read?!
Let's just hope I find time to post regularly! You'll have to show tolerance for my lack of technical knowledge (posting pictures at the right place, doing links and so on) as well as for the fact that I'll try to write both in French and English, but perhaps I'll only find time for one version on some days...

So because it's about food, and cookbooks, and food cooked thanks to cookbooks, here is today's worth...

Having recently purchased a gorgeous new Le Creuset pot, I have started cooking easy one-pot casseroles and stews as you just need to chuck in a few bits and bobs, let the whole simmer and voilà, you get a nice, hot plateful (or two!) of something comforting. It's just what we need with the weather turning winterly and a small baby needing attention ;) I have come up with old classics like ratatouille and bolognese sauce, even an easy (though not quite authentic) curry with chicken breast and potatoes, a beef and carrot stew, beef gulasch. Tonight I wanted something new that would make me put to use the lovely Kitchen Diaries by Nigel Slater. I took a few liberties, seeing as I don't enjoy soaking and cooking beans, and couldn't find any flat-leaf parsley or fresh mint in the local supermarket.

Lamb and bean casserole with leeks (I am also taking liberties with the title and recipe, sorry Nigel!)

The resulting dish is hearty and creamy. The beans lend their flouriness to the stew, the leeks have melted into the sauce and the lamb is tender.

Ingredients

500 g slices of a leg of lamb, cut into chunks
2 cloves garlic
1 tbspfresh thyme leaves
2 bay leaves
2 big leeks, trimmed and sliced in 3 cm pieces
1 tbsp flour
water
a big tin of white beans, drained
150ml cream

Preheat the oven on 150°C
Heat some olive oil in a flameproof casserole dish and brown the meat on all sides. Then remove and set aside.
Sauté the leeks in some more oil if necessary, until cooked but not browned. You may need to put the lid on and let soften on lower heat. Then add the garlic and thyme, let cook a further three minutes before sprinkling the flour on the whole and mixing thoroughly.
Pour 550ml water, then add the meat and the beans. Bring to the boil, put the lid on and transfer to the oven for about an hour.
When the time is up, take the casserole out of the oven and add the cream, give it a good stir and sprinkle some fresh chopped parsley and mint leaves if you have any.

En français svp!

Je suis de retour avec un blog, je l'espère bilingue (ça dépendra du temps que j'aurais à y consacrer) sinon, peut-être en alternance français-anglais. J'avais commencé il y a quelques mois de cela, mais me sentais un peu gênée à l'idée de dire à ma famille et mes amis que je bloggais, mais bon, quel est le but d'un blog sinon d'être lu?!
Il faut d'avance excuser mon ignorance technique, et donc si je poste parfois des photos au mauvais endroit et si je n'arrive pas encore à créer des liens etc.

Je parlerai donc de cuisine, de livres de cuisine, de recettes extraites de ces mêmes livres.

Pour (re)commencer, j'aimerais vanter les mérites du ragoût et autres petits plats mijotés que je prépare avec d'autant plus de plaisir depuis que j'ai acquis une superbe cocotte en fonte noire de chez le Creuset dont vous pouvez admirer la ligne gironde sur la photo ci-dessus (et non, je n'ai pas d'actions chez eux;-)). Le mijotage est idéal en hiver quand on a besoin de nourriture consistante, nourrissante et chaude et que parallèlement on a peu de temps (car le bébé réclame toute notre attention par exemple). Il n'y a qu'à jeter quelques ingrédients dans la cocotte, laisser cuire doucement sur la plaque ou dans le four et tada! on obtient de quoi satisfaire les estomacs affamés.
Alors, après les classiques comme la ratatouille, le boeuf-carottes, la bolognaise, le curry (quoiqu'assez peu authentique, avec des pommes de terre et des blancs de poulet) et la goulasch, je voulais essayer quelque chose de nouveau tout en utilisant l'un de mes derniers livres de cuisine, le superbe Kitchen Diaries de Nigel Slater, le chroniqueur cuisine de l'hebdo anglais The Observer). J'ai donc préparé ce plat, tout en prenant certaines libertés, car l'idée de faire tremper, puis cuire des haricots secs ne m'emballe pas, et que mon supermarché ne pense jamais à faire le plein d'herbes fraiches.

Ragoût d'agneau aux haricots blancs et aux poireaux (désolé Nigel, j'ai aussi quelque peu modifié la recette)

Un plat crémeux et nourrissant. Les haricots épaississent la sauce, les poireaux fondent dans la bouche et l'agneau est tendre...

500g de tranches de gigot, coupées en morceaux
2 gros poireaux, nettoyés et tranchés en morceaux de 3 cm
2 gousses d'ail
1 cs feuilles de thym frais
2 feuilles de laurier
1 cs farine
1 grosse boîte de haricos blancs
150ml crème liquide

Préchauffer le four à 150°C.
Faites chauffer un peu d'huile d'olive dans la cocotte et faire dorer la viande. la retirer et faire cuire les poireaux à feu doux (il faut éventuellement mettre le couvercle). Ils doivent cuire mais ne pas brunir.
Ajouter ensuite les aromates et laisser cuire encore quelques minutes avant de saupoudrer de farine et de bien mélanger.
Verser environ 550ml d'eau, ajouter la viande et les harisots et amener à ébullition (avec le couvercle, ce sera plus rapide). Dès que le jus bout, mettre la cocotte au four pour une heure.
Quand la cuisson est terminée, sortir du four, et verser la crème. Bien mélanger et si vous avez quelques feuilles de menthe et de persil frais, en parsemer le plat et servir.

2 comments:

anaxoup said...

Alors, si je comprends bien, on fait revenir les poireaux dans le jus de friture des tranches d'agneau ?

julie said...

Et oui, tu as tout compris!!!
bise