Saturday, January 15, 2011

Nuggets de poulet (avec ou sans mijoteuse)

In situ pour les enfants
Incredible but true! Des nuggets de poulet faites dans la mijoteuse! Une idée farfelue tout droit sortie du cerveau d'Américains en folie. Dans ma cuisine, pas un succès complet, mais pas trop mal quand même, ça évite d'allumer le four même si le processus est un peu fastidieux.


Chicken nuggets
La recette est inspirée du blog de Stephanie,  A Year of Crockpotting, qui m'nspire beaucoup et a écrit deux bouquins de cuisine spécial mijoteuse et n'a pas eu peur de faire diverses expérimentations avec ses appareils. La recette en anglais se trouve ici.

Il faut :

*blancs de poulet ou cuisses désossées (au rayon bio de Delhaize, par exemple)
*des oeufs
*de la chapelure, si possible maison, il suffit de broyer des cracottes
*en option, ail ou oignon en poudre ou autre assaisonnement de votre choix

Pour 8 cuisses (environ 4 blancs), il faut 2 oeufs.

Couper le poulet en morceaux, puis tremper ces morceaux dans l'oeuf battu avec une cuillérée d'huile puis la chapelure mélangée avec du sel et de l'oignon en poudre. Déposer les morceaux au fond de la cocotte huilée en une couche. Couvrir d'un morceau d'alu perforé de petits trous et recomencer. Insérer e manche d'une cuillère en bois entre le couvercle et la cocotte et allumer à fond la mijoteuse. Au bout de deux heures, les morceaux les plus fins et ceux au fond de la cocotte sont cuits. Ceux du fond sont détrempés et/ou collés, ceux du dessus sont plus croustillants mais pas forcément cuits. Aargh! Pas de panique, enlevez-moi cet alu et continuz la cuisson en remuant de temps à autres.
Mangez ce que vous voulez, congelez le reste.

Sans mijoteuse, rien de plus simple, posez les morceaux sur une plaque de four recouverte de papier cuisson et enfournez pour 15-20 min à four chaud en retournant à mi-cuisson.


Friday, January 14, 2011

Mijoteuse (ou pas) : soupe potiron coco (vegan)

Cette soupe est inspirée du livre dont je parlais l'autre jour, mais juste inspirée. Il y a plusieurs façons de faire des soupes sans trop y passer de temps, je me sers souvent de l'autocuiseur, mais la mijoteuse fait moins de bruit et moins de buée.

J'avais du lait de coco light, et il ne s'est pas très bien homogénéisé. En regardant sur l'étiquette, je me suis aperçue qu'il contient tout simplement moins de coco, alors autant en prendre du normal et le diluer, si c'est votre truc!

Cette soupe est délicieuse, le goût du potiron est concentré et le curry le relève subtilement.

Le potiron est cuit!
Soupe potiron-coco
Cette soupe est sans produits animaux : vegan.


1 oignon
2 gousses d'ail
1,3 kg de potiron (avant épluchage, environ 1 kg après)
1 cc de curry en poudre
bouillon en poudre
1/2 boîte de lait de coco (env. 20 cl)

Verser 2 cc d'huile d'olive au fond de la cocotte et bien huiler le fond et les côtés.
Placer l'oignon et l'ail hachés au fond, suivis du potiron en morceaux assez fins (5 mm). Saler.
Mettre en route sur rapide (ou high). Au bout de 2-3 h, le potiron est cuit et a rendu de l'eau. Saupoudrer de curry et mélanger. Faire bouillir 75cl d'eau et la verser sur le potiron, avec 2 cc de bouillon de légumes en poudre. Mixer. Verser le lait de coco et mixer à nouveau. Rectifier l'assaisonnement. Laisser encore 30 min sur high, puis baisser sur maintien au chaud jusqu'au moment de servir.
Parsemez de coriandre si vous en avez...
Pour faire cette soupe sans mijoteuse, placer tous les ingrédients sauf le lait de coco dans une cocotte et ajouter 75cl d'eau. Faire cuire jusqu'à ce que le potiron soit tendre (20 min), ajouter le lait de coco et mixer.

Tuesday, January 11, 2011

Pseudo goulasch hispanisant (avec ou sans mijoteuse)

Avec mes gadgets appareils culinaires, c'est par périodes. Parfois je fais des yaourts pendant des semaines, et puis après j'en ai marre, je les achète. J'avoue avoir assez rarement utilisé la mijoteuse, et surtout pour des plats à cuisson longue type ragoûts, curries, bourguignon, et aussi pour cuire des légumineuses.

Mais cette semaine, j'ai décidé de m'en servir plus régulièrement, et de vous en faire profiter. Sympa, hein? ;-)

Comme ressources, j'utilise ce livre, mais je ne l'aime pas trop, et surtout la Crockpot Lady, une mine d'or. Et parfois, j'improvise, comme ici, et le résultat était totalement délicieux.

Saviez-vous qu'il est plus "écolo" de manger du porc que du boeuf? L'élevage de porcs abîme moins l'environnement que celui des boeufs, bien sûr pour être vraiment écolo, il faut manger végétarien voire vegan, mais à chacun ses convivtions, c'est déjà mieux de manger moins de viande, et de choisir volaille ou porc, que rien.

Anyway, si le coeur vous en dit, cette bonne ragougnasse vous réchauffera un soir d'hiver.

Faux goulasch au chorizo

1, 300 kg de porc en morceaux à mijoter/braiser/ à goulasch ou carbonnade
1/2 chorizo doux ou fort en rondelles moyennes
2 oignons hachés
3 gousses d'ail pelées
1 boîte de tomates concassées
1 cs de concentré de tomates
1 cc de paprika doux
1 cc de paprika fumé fort (pimenton espagnol)
sel, poivre
optionnel : bouillon en cube

Mettre tous les ingrédients dans la mijoteuse et ajouter de l'eau pour recouvrir presque, mais pas complètement, la viande. Mélanger et mettre en route sur cuisson douce (medium ou low selon les appareils). Compter 8 heures de cuisson.
Pour faire cette recette sans mijoteuse, faire mijoter à feu doux 2 heures ou mettre au four 2 h à 150°C. C'est prêt quand la viande est tendre.

Si vous laissez refroidir avant de servir le lendemain, par ex -c'est toujours meilleur le lendemain- vous pourrez alors enlever la couche de gras avant de réchauffer, et épaissir un peu la sauce avec de la maïzena. Servir avec des pommes de terre vapeur, de la purée, des pâtes ou du riz.

Sunday, January 09, 2011

Galette des rois édition 2011

Cette année, pour changer, j'ai refait la galette que je préfère, à savoir la galette de marmiton, ultra-simple, ultra-bonne, avec mes deux marmitonnes, un jeu d'enfant.

The recipe is in English here, just double the proportions.

Une fois pour toutes, je vous donne la recette, à ma sauce, soit :

-je double les proportions pour la garniture car sinon je trouve ça un peu radin, trop de pâte, pas assez de crème d'amandes
- je ne mets pas d'extrait d'amandes amères, je déteste, mais vous pouvez l'ajouter, ou mettre un peu d'amaretto
-je mets un peu de rhum, mais pas toujours
-je dore au lait, pour éviter de gâcher un oeuf
-j'ajoute un léger glaçage pour qu'elle brille, juste à la sortie du four.

Ingrédients  (6-8 parts)
2 pâtes feuilletées rondes pré-étalées 
200 g de poudre d'amandes
150 g de sucre blond 
2 oeufs 
100 g de beurre mou
1 fève de récup' ou une pièce de monnaie bien propre


Glaçage (en option)
2 cs de sucre glace
1 cs d'eau



Préchauffer le four à 200°C.
Mélanger  tous les ingrédients.

Dérouler la pâte sur une plaque de cuisson. Etaler la crème sur le dessus en évitant 2 cm sur les bords.
Mettre la fève vers le bord. Badigeonner le tour de lait.

Dérouler la deuxième pâte et la superposer sur la première. Presser les bords ensemble. Avec un petit couteau pointu, dessiner des losanges ou autres, ne pas trop percer la pâte, mais faire une petite encoche tout de même. Badigeonner de lait. Enfourner pour 30-45 min. La galette doit dorer.


Préaparer le glaçage et le badigeonner dès la sortie du four. Déguster tiède de préférence.




Voir aussi:
*la galette chocolatée.
* la galette choco-pralinée

 

Monday, January 03, 2011

Parfois les choses les plus simples sont les meilleures -cream cheese pound cake

Salut lecteur, et bonne année à toi! Des fois j'ai l'impression de bloguer dans le vide car j'ai peu de commentaires, mais je me rends compte que ce blog est bien utile pour me remémorer mes (modestes) aventures culinaires. Et si quelquefois quelqu'un s'y arrête pour lire mes élucubrations et trouver une recette, eh bien, c'est la cerise pour nous deux.


Je voulais faire une récap de 2010, mais je me suis rendue compte en regardant mes archives que je n'avais pas posté beaucoup de recettes cette année. Par contre décembre fût assez fructueux : 7 billets publiés! Je ne peux pas me plaindre, j'ai eu une belle année remplie de voyages, Berlin, Paris, Mallorque, New York et Maurice. J'ai déménagé et je ne regrette rien.
Voilà, comme ça je suis grande et mince
Cette année, je n'ai pas de résolutions. C'est chiant les résolutions, non? Tout le monde veut être plus mince, plus en forme, s'améliorer à tous les niveaux, être plus zen...Et si on relisait Et on tuera tous les affreux?


Passons à la recette du jour, qui provient d'un livre trouvé par hasard au marché aux puces, je n'ai pas pu ne pas l'acheter, même s'il était grignoté par un lapin, complètement absurde je sais, ça m'apprendra à vouloir faire plaisir aux inconnus. En tous cas, finalement, il m'a fourni de la lecture en voiture et des recettes bien américaines, du Sud, Dixie, tout ça. Pas un mauvais deal pour 1 ou 2 euros finalement.

Ce quatre-quart cache un ingrédient secret, le cream cheese! Aberrant mais totalement délicieux, de nombreuses recettes sucrées l'incluent (je pense aux cheesecakes, rugelach, etc.) Il remplace une partie du beurre, mais ce gâteau est tout de même très riche, tout ce qu'il faut pour bien commencer l'année, quoi...

Il faut soit un très grand moule de 40 cm ou bien deux moules à cake lambda. Et commencer la cuisson à froid. La recette originale ne contient pas de levure, mais j'avais peur de l'échec car l'un des cakes était destiné à la maîtresse, en remplacement du cadeau de Noël -l'école était fermée le dernier jour pour cause de neige. Si vous êtes plus courageux, essayez sans levure et dites-moi tout.

En guise de cream cheese, j'achète rarement du vrai Philadelphia, pourtant disponible au Benelux et en Allemagne. Je me sers souvent de "fromage frais à tartiner", c'est la même chose, croyez moi, et on en trouve même en France, chez Auchan par ex. Le St-Morêt est trop salé, méfiance. Mais ne prenez pas du light non plus!


Cream cheese pound cake
adapté de Mrs Wilkes' Boardinghouse Cookbook

pour 2 cakes

200g de cream cheese
325g de beurre à température ambiante
1 cs de vanille liquide
6 oeufs
45 g (6 cs) de fleur de maïs (maïzena)
375g de farine
2 cc de levure
600g de sucre (n'ayez pas peur)

Battre le beurre et le fromage, puis ajouter la vanille et deux oeufs. Bien mélanger.
Verser la maïzena, la levure et un tiers de la farine en continuant de battre.
Verser un tiers de sucre. Battre.
Continuer d'ajouter les ingrédients par tiers tout en mélangeant.
Verser dans deux moules à cake préparés. Mettre à four froid puis allumer le four à 145°C environ. Laisser cuire 2 heures. Un cure-dents doit ressortir propre du gâteau, s'il est cuit. Laisser refroidir sur une grille.

Ce gâteau, fort simple, mais tout à fait délicieux est très riche, dense et se découpe mieux le lendemain. Je ne saurais expliquer ce que le fromage apporte par rapport à une recette plus franchouillarde, mais ça vaut déjà la peine de le déguster en fermant les yeux et s'imaginant chez Madame Wilkes, dans ce Sud mythique que certains adorent et d'autres détestent, un autre monde.